Perturbateurs endocriniens : le gouvernement capitule en rase campagne !

Pas lu, mais de toutes façons, ils peuvent vendre leurs merdes cancérigènes comme ils veulent: il suffit de ne pas les acheter pour que ça ne se vende pas comme aurait dit Coluche.

Chaque fois que les consommateurs boudent un truc, ça finit par dégager.

Le nerf de la guerre c'est:

  • le pognon du côté de l'industrie
  • l'information du côté des consommateurs

    Chaque fois qu'on fait circuler les infos permettant au plus grand nombre d'être conscient des dangers et des alternatives, on fait un pas dans le bon sens.

    Un moment, il y avait une appli permettant de scanner le code-barre des produits pour savoir son classement santé/éthique mais elle n'était pas assez complète. C'était pourtant une excellente idée.


Fil RSS des articles