Serge Marquis - On est foutu, on pense trop ! - YouTube

Quelques notes personnelles sur une conférence que je vous conseille de regarder, en particulier si vous avez une tendance au stress, à l'angoisse, aux idées noires, au ressassement à l'épuisement, au burnout, à la dépression etc.

Son visionnage m'a été conseillé par un médecin hypnothérapeute qui a pris le temps de m'écouter deux heures, de me proposer des astuces pour gérer mes angoisses, m'a fait faire des exercices...

Regardez-là. Sérieusement.

Le cerveau :

  1. ne peut mettre son attention que sur UNE SEULE CHOSE A LA FOIS
  2. privilégie naturellement de mettre son attention sur ce qu'il PERÇOIT COMME UNE MENACE VITALE
  3. la menace vitale atavique a été remplacée par la menace envers notre égo, que le cerveau perçoit avec la même urgence: l'individualisme et le narcissisme (volontaires ou pas) nous poussent dans ce sens: percevoir comme une menace vitale tout ce qui nous semble attaquer notre égo.

Conséquence directe

On se focalise sur ce qui nous angoisse, on ressasse (comme un hamster dans sa roue), on se crée des problèmes là où on devrait se contenter d'énumérer des solutions ou des actes.

Le corps

Cette tendance au stress à la focalisation sur la négativité provoque des effets physiques nocifs quantifiables et vérifiés (augmentation des hormones de stress, acidité gastrique, manque de sommeil, épuisement et à terme, maladies graves, cancer etc)

Solution

Quelques principes pour arrêter le hamster dans sa roue:

  1. Utiliser l'attention unique à notre profit: dès qu'on sent que le hamster se met à courir (que les pensées négatives et inutiles se mettent en marche), se forcer à focaliser son attention sur quelque-chose d'anodin, de simple et que l'on perçoit: sa respiration, les sensations, la position du corps, le contact avec la chaise... On utilise l'aspect monotâche du cerveau à notre avantage. Il faut le faire de façon répétée et disciplinée car le hamster ne demande qu'à courir, il adore ça.
  2. on peut mettre notre attention sur le soutien, l'entraide, la reconnaissance mutuelle afin de diminuer l'importance de notre égo et ne pas vivre tout évènement comme une agression personnelle. On peut se poser objectivement la question suivante: « Ai-je vraiment un problème ?»
  3. se focaliser sur ce qu'on a accompli et pas sur ce qu'on n'a pas fait, se fixer des objectifs réalisables afin de pouvoir terminer des choses et ainsi augmenter son contentement
  4. s'arrêter de temps en temps: une minute par heure, se poser, penser à sa respiration, se focaliser sur ses sensations... reprendre le contrôle de notre rapport au temps, mis à mal par l'instantanéité offerte par la technologie.
  5. savoir lâcher prise et accepter ce qui est: quand on a tout essayé sans succès, il faut être en mesure de passer outre. (Noter la différence entre abandonner et lâcher prise: abandonner c'est avant d'avoir essayé) LÂCHE LE RIZ
  6. Accepter de ne pas parvenir à tout savoir, tout être, tout connaître: c'est impossible, notre temps est limité; IL FAUT SAVOIR FAIRE LE DEUIL DE CE A QUOI ON RENONCE
  7. Avoir des actions en accord avec nos valeurs et questionner nos valeurs

Questions / «mantras»

  • «qu'est-ce qui me permet d'affirmer que ma vie vaut la peine d'être vécue ?»
  • «A qui je fais mal ?» (en quoi mon comportement provoque-t-il du mal inutile)
  • «Ai-je vraiment un problème ?»
  • «vigilance conscience»



❝ 5 commentaires ❞

1  Gilles le

Excellent, merci !

 
2  Cyrille BORNE le

J'ai regardé, c'est vraiment une super vidéo, il est très pertinent, très drôle, très simple.

 
3  Bronco le

Oui, je l'ai trouvé très clair et pas du tout «technique newage à la con»

 
4  jerry wham le

Perso, je l'ai trouvé un peu stressant dans sa manière de parler.
Mais passer ce sentiment, ce qu'il a à dire est intéressant.

 
5  Bronco le

Oui, il faut passer le cap de sa façon de parler (accent+ton) mais ça vaut le coup

 

Fil RSS des commentaires de cet article

✍ Écrire un commentaire

Inutile de poster un commentaire à la con pour vous faire de la pub, ce sera filtré et dégagé direct...

Quelle est la troisième lettre du mot iaou ?