peut-on filmer la police ?

Spoiler : OUI ! L'article vaut le coup d'oeil, mais je me note ici un résumé.

  1. «la règle générale est la liberté de photographier ou de filmer les forces de l’ordre. Elles ne peuvent pas s’y opposer lorsqu’elles effectuent une mission dans un lieu public»
  2. Un policier peut-il prendre votre téléphone ? : «Non. Un gendarme ou un policier ne peut pas saisir un appareil photo ni une caméra, ou son contenu.» (sauf s'il est mandaté par un magistrat pour ça: RARE)
  3. Comment filmer la police ? :
    • Essayer d’être deux à filmer : une personne filmant la scène et l’autre la vue d’ensemble, et essayer d’avoir l’autre personne dans le champ.
    • Protéger son téléphone par un mot de passe et refuser de le donner si le téléphone est saisi.
    • Quoi qu’il arrive, rester calme et courtois.
    • Essayer de donner son téléphone à quelqu’un en cas d’arrestation pour protéger les images.
    • Flouter les visages avant diffusion ou envoyer vos vidéos à des associations ou à la presse pour relais.
    • Plutôt que de se cacher pour filmer, dire ouvertement aux forces de l’ordre : « Monsieur/Madame, vous êtes filmé(e). »
  4. Peut-on diffuser ces images ? Oui, mais:
    • Il ne doit pas y avoir d’atteinte à la liberté de la personne ou au secret de l’instruction
    • Les forces de l’ordre ne bénéficient d’aucune protection particulière en matière de droit à l’image, sauf si elles sont affectées dans des services d’intervention (Raid, GIGN, GIPN, BRI, sécurité du Président...), à la lutte antiterroriste ou au contre-espionnage.



❝ 1 commentaire ❞

1  Duncan Idaho le

Je rajouterais : avoir Dropbox/Google photos/ ou un autre logiciel de synchronisation des photos/vidéos sur le cloud.

Même si les flics venaient à confisquer le téléphone, après quelques instants, la vidéo est uploadée sur le cloud :)

(Y'a la scène dans le film Véronica Mars, tiens :D )

 

Fil RSS des commentaires de cet article

✍ Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot jrjnl ?