Ça passe juste...

Oui, c'est un calcul qui se tient, malheureusement... 40% me semble un strict minimum en l'état actuel des choses, une simple base de départ.
Du coup, oui, ça fait peur.

❝ 4 commentaires ❞

1  Olysh4 le

C'est voulu par Macron qui ne fait aucun effort pour fédérer plus de monde autour de lui. Comme ça en 2022, rebelote.

 
2  jerry wham le

Bon en fait, j'ai regardé le débat (oui enregistrement tout ça...) et en fait j'ai aussi peur de l'un comme de l'autre.
MLP pour tout ce que l'on sait de son passé.
EM pour les états "unis" (de force et par le bas) d'europe avec la destruction de nos protections sociales.

Il dit qu'il supprime "les charges sociales" pour les transformer en csg. En fait, il supprime les **cotisations** sociales (qui sont je vous le rappelle un salaire déporté et pas une "charge") et donne la gestion de la Sécu au gouvernement par ce biais (ce que les gouvernants successifs essaient de faire depuis que la Sécu existe). Il nous dira ensuite que ce n'est pas rentable, que le gouvernement exsangue ne peut plus payer et qu'il faudra se tourner vers les assurances privées seules capables de gérer un tel dossier.

Il a commencé à le dire en parlant des retraites ou les gens "travailleront le temps qu'il faudra" pour qu'ils puissent prendre leur retraite (la bonne blague).

Il écrase du pied le code du travail avec des accords d'entreprises plutôt que des accords de branches, à la manière anglo-saxonne.

Bref, il nous fait un retour de 200 ans en arrière.

Grosso modo, dimanche, faites vos jeux, rien ne va plus...

 
3  Bronco le

Oui, c'est clair, on va pas être à la fête... J'ose espérer que les manifs et la contestation seront son pain quotidien à ce merdeux.

 
4  jerry wham le

La droite on vient de se la manger et on va se la manger pour 5 ans...

 

Fil RSS des commentaires de cet article

✍ Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot qrlfeq ?