Voici une mannequin obèse et pleine de bourrelets

ça me rappelle toujours la réplique de Clavier dans Le père noël est une ordure:

"Ben oui, je suis un pot à tabac et j'ai des poils qui me poussent sous le maquillage, mais je réclame le droit de vivre !"

A tous les gens qui décrètent le beau, l'esthétique, le à-la-mode, le comment il faut être, le qui c'est qui est laid/gros/etc...
On vous emmerde.

Vous pouvez décréter que cette jeune femme est obèse: on s'en bat les steaks parce que ce n'est pas vous qui décidez de ce que les autres sont. Vos critères, vous pouvez en faire un plug anal, ça vous élargira les zones érogènes à défaut des idées (pis "quand on peut faire plaisir et pis qu'ça débarrasse")...



Via SebSauvage


❝ 1 commentaire ❞

1  jerry wham le

Je n'avais pas une très haute opinion de ce milieu. Ça ne fait qu'ajouter un argument de plus.

Ce qui est étonnant, c'est qu'une fille qui se dit féministe adhère au principe du mannequinat, qui par essence asservit la femme en la transformant en objet.

Je ne relève pas les commentaires de l'agence parisienne tellement c'est de la merde.

 

Fil RSS des commentaires de cet article

✍ Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot wufe ?