Touit du Mardi 6 Décembre 2016 à 19:26:03

Dans la famille pas de bol, je voudrais le père... Pour mon deuxième test d'impression, l'alim de mon imprimante a fait poufcétout...


J'ai pris contact avec le vendeur et j'attends sa réponse, mais me voilà frustré dans mon élan.
Toutefois, j'ai eu une idée: et si l'alim d'un pc inutilisé avait le même voltage/ampérage que celle de l'imprimante ?


Ben apparemment, oui !



Donc, je raccorde deux fils, je teste la sortie pour voir, avant de brancher... Tout à l'air de baigner.
Je fais un branchement temporaire à mon imprimante et elle démarre !


Bon, alors:

  1. c'est bien l'alim qui merde
  2. cette alim peut faire l'affaire, à tester avec un tout petit objet.
  3. une alim dédiée, neuve coûte entre 30 et 50 €, au pire.


Ayééééé, elle est montée ! Plus qu'à attendre la fin du test d'impression.

J'ai obtenu le droit de monter mon cadeau de noyel (avec des arguments indiscutables du style «faut bien que je la teste pour savoir si elle marche pour la renvoyer au cas où !» )

Du coup je fais un petit retour de cette expérience, sachant qu'à part si vous êtes correspondant de guerre, vous n'aurez jamais autant d'interruptions dans le boulot que moi (vive les enfants, sous vos applaudissements, comme dirait Cyrille )

1- Les pièces

L'ensemble est très bien conditionné, les parties les plus petites (la visserie notamment) compte quelques pièces surnuméraires, au cas où, ça fait toujours plaisir. Les outils nécessaires sont fournis (deux tournevis, 4 clés allen, une pince coupante) et, il faut le noter, ne sont pas des outils merdiques façon ikea; ils peuvent rejoindre une caisse à outils sans rougir.

Le kit comprend également une carte sd et un adaptateur usb.

Toutes les pièces sont de bonne qualité, semblent solides et robustes (à voir à l'usage, mais une fois montée, aucun jeu n'est à noter, ce qui est un bon signe: cf les meubles ikea )

Cette version est faite de pièces noires du plus bel effet parfaitement protégées par un papier collant qu'il convient de retirer avant le montage. photo

2- Le montage

Si vous êtes seul, tranquille, au calme et bricoleur, une demi journée devrait suffire pour voir votre imprimante créer l'objet de test. Comme je ne suis pas, mais pas, mais PAS DU TOUT dans ce cas, il m'a fallu moins d'une journée... (par tranches de 3 minutes entrecoupées «d'urgences familiales», de disputes fratricides, de tâches diverses dont l'énumération s'avérerait fastidieuse...)

Les vidéos fournies sont très claires, bien faites et ne laissent jamais planer un doute. Le système de vissage des pièces est extrêmement élémentaire et donc, fiable et solide (pas un de ces trucs à la ikea, au pas de vis souffreteux basé entièrement sur une pièce en aggloméré de plastique .)

Le tout s'ajuste au poil de cul à merveille. Les branchements sont évidents, tous les câbles portant une étiquette qui permet de savoir où s'insère chaque extrémité (pas de jeux de mots merci )

photo photo photo Oui, le câblage peut paraître un peu brouillon, mais ce n'est pas le cas et de toutes façons, je prévois de me faire un boîtier de protection un de ces 4, histoire de cacher la merde au chat.

3- La configuration

La configuration logicielle est l'objet d'une troisième vidéo, qu'il convient de bien suivre: elle permet notamment de régler la hauteur du lit (la plaque chauffante servant de support d'impression) pour fixer l'espace entre l'extrudeur et le lit, qui doit être de 0.2 mm. Si cet espace est trop important, le fil sera mal déposé et l'impression sera ratée; 0.2 mm c'est l'épaisseur d'une feuille de papier: c'est le repère de réglage proposé dans la vidéo: pour faire simple, on met la feuille, on remonte le lit en dévissant le coin correspondant jusqu'à ce que la feuille soit coincée, puis on revisse un chouïa... la feuille doit glisser mais frotter très légèrement.

Rien de bien compliqué, mais il faut vraiment faire et refaire pour être certain... et surtout, éviter de mettre le doigt sur la buse de l'extrudeur, elle est à 190°, merci.

4- L'impression

Vous vous en doutez, imprimer un objet est long.

Mais d'un autre côté, c'est pas comme si on était pressé... donc ça va. Un point important à mes yeux mes oreilles, la nuisance sonore. Si je dois coller mon outil dans le garage (n'y pense même pas ) pour éviter de l'entendre, c'est chiant.

Ben non, franchement, ce n'est pas si bruyant que je l'avais craint même si je suis pourvu d'une ouïe très fine et sensible. J'irais pas jusqu'à insinuer que c'est silencieux ou que le bruit est agréable, mais bon, je tape cet article à côté de l'imprimante et ça me semble supportable (et encore, mon bureau fait un peu caisse de résonance; avec des supports en caoutchouc, ça devrait diminuer.

5- Quoi imprimer ?

Il existe beaucoup de sites offrant des modèles gratuits prêts à imprimer (je vous avais fourni une liste là : 34 Best Sites for Free 3D Printer STL Files/3D Printer Models | All3DP )

Vous pouvez aussi réaliser vos propres modèles à peu de frais en utilisant des logiciels 3d allant de freecad à blender, selon votre niveau: les tutoriels sont nombreux et on progresse très vite (j'ai suivi un tuto sur freecad et je commence à pouvoir créer des modèles sans trop de prise de tête même si au premier abord, ce logiciel gratuit peut sembler à juste titre fort peu intuitif)

Conclusion

Qu'est-ce que vous foutez encore là ? Courez vous faire plaisir ! C'est un achat que vous ne regretterez pas et qui enflammera votre imagination. Entrez de plain pied dans le gang des bricoleurs de l'extrême !

Oui, ikea c'est de la merde

Lire la suite de Ayééééé, elle est montée ! Plus qu'à attendre la fin du test d'impression.

34 Best Sites for Free 3D Printer STL Files/3D Printer Models | All3DP

Fil RSS des articles de ce mot clé