Comment vivre sans aucun sens de l'orientation

@Sammy: Je te rassure, tu n'es pas le seul... Pour ma part, j'en suis à un stade où si je tombais d'une falaise je serais obligé de m'arrêter en chemin pour demander ma route...

Genre je me balade en ville, je rentre dans un magasin... quand je sors, je pars systématiquement dans la mauvaise direction. Pourtant, statistiquement, je devrais avoir bon dans 50% des cas (Lol)

Plus sérieusement, il y a deux types de personnes:

  • ceux qui ont un mode de repérage absolu: ils savent toujours vers quel point cardinal ils sont tournés et te disent des trucs du genre «c'est pas la bonne direction, on devrait aller vers le nord» (bande d'enfoirés ! Ça m'aide pas du tout ! 💀) ➜ Ils sont comme dans un jeu à la troisième personne.
  • les autres, comme nous, qui ont un mode de repérage relatif: on se repère par rapport à nous... gauche, droite, tout droit, points de repères que tu peux voir de là où tu es (voire DU CÔTÉ DE LA ROUTE OÙ TU TE TROUVES) ➜ Nous sommes comme dans un jeu à la première personne.

Le problème est qu'en mode relatif, on doit gérer beaucoup de consignes et de repères là où le mode absolu te permet d'y aller au talent, car tu connais toujours la direction et donc ta position: pas besoin d'une liste de directives précises longue comme ma b le bras.

Mon épouse fonctionne en mode absolu et elle ne se perd jamais...

Je fonctionne en mode relatif et je me perdrais dans un couloir.

A noter que le GPS aggrave la situation avec le temps.

Via https://www.sammyfisherjr.net/Shaarli/

❝ 1 commentaire ❞

1  Moi le

Bonjour,
je fonctionne en relatif : je sais toujours ou je suis et je ne me perd pas.
C'est plus une question de mémoire et d'attention.

 

Fil RSS des commentaires de cet article

✍ Écrire un commentaire

les commentaires relevant du SPAM seront filtrés et dégagés direct...

Quelle est le deuxième caractère du mot sx7w1de ?