Pourquoi la France est bien une dictature

Notes pour la prochaine fois   qu'on nous sort la litanie    «t'exagères, on est pas en  dictature gnagnagna»

une démocratie ce n’est pas juste ne pas se faire fusiller par le pouvoir

Nous ne sommes ni dans l’URSS de Staline, ni dans l’Allemagne nazie ou dans d’autres régimes totalitaires, avec parti unique, contrôle total de l’information, culte du chef et surtout des millions de morts. On le sait, ce n’est pas le propos. Nous ne sommes pas non plus dans une dictature militaire avec l’armée tirant sur la foule à balles réelles à chaque manifestation, les opposants pendus ou fusillés sur la place publique. Voilà pour la nuance. Oui sauf que voilà, une dictature ce n’est pas que ça. Et par négation : une démocratie ce n’est pas juste ne pas se faire fusiller par le pouvoir.

La démocratie n’est pas l’élection

Beaucoup de pays ont des élections sans être des démocraties (iran pas exemple)

Les alternances de partis sont possibles mais l’impuissance populaire est institutionnellement organisée et le pouvoir de l’exécutif est totalement délirant

Peu importe ce que vous décidez en référendum (traité de 2005) ils le feront passer quand même. Vous votez pour un programme (Hollande 2012) ils appliqueront le contraire. 68% des français sont contre une réforme, ils la feront passer quand même, et comme en dictature les mots n’ont plus de sens, ce sera le bout du “cheminement démocratique”.

La démocratie n’est pas la liberté d’expression (nous ne l’avons plus totalement), c’est la liberté d’agir

nous pouvons écrire des choses tant que cela n’impacte pas, ou faiblement, le réel. Le régime a besoin d’une petite tolérance envers une opposition sans pouvoir et sans effet pour se légitimer et tenter de faire illusion.

cf les fermetures de journal, les journalistes tabassés, les perquisitions illégales etc.

Prétexter que nous avons la liberté des médias parce que nous avons TF1 et BFMTV serait aussi con que de dire que l’URSS l’avait puisqu’ils avaient la Pravda. Pourquoi le régime s’en prendrait à des médias qui ne leur causent aucun tort ? Qui lui déroulent le tapis rouge toute la journée ?

La dictature macroniste nous supprime la liberté de manifester, de faire grève, de se rassembler, de s’exprimer

Parmi eux la liberté de manifester : toutes les organisations de droits de l’homme l’ont souligné (notamment les Nations Unies, et La Ligue des Droits de l’Homme), les manifestations sont très souvent interdites, les manifestants sont terrorisés, ils sont tabassés, mutilés, parfois violés, des personnes sont tuées par la police en marge de celles-ci (Zineb Redouane), arrêtées sur des motifs fallacieux. Exactement comme dans les dictatures de pays lointains que les bourgeois adorent dénoncer pour montrer leur grandeur morale.

Le “déjà-la fasciste” : arrêter la sur-focalisation sur Le Pen, résister ici et maintenant

En gros, marteler Lepen revient à agiter le chiffon rouge qui cache la gravité de la situation présente.

Nous ne sommes pas dans un Etat fasciste, mais nous ne sommes pas en démocratie non plus. Nous avons quelques libertés, mais les fondamentales nous sont refusées. S’opposer à la Macronie c’est aujourd’hui se mettre en danger. Une fois admis que pour nous réprimer, le pouvoir se permet tout et se fout des règles, des conclusions s’imposent.



❝ 1 commentaire ❞

1  jerry wham le

 

Fil RSS des commentaires de cet article

✍ Écrire un commentaire

les commentaires relevant du SPAM seront filtrés et dégagés direct...

Quelle est le dernier caractère du mot pwug8q ?