BingGPT – Le client Desktop pour causer avec l’IA de Bing

Il commence à en avoir assez le Bronco, de toutes ces applis et webapps, services et API dans lesquelles il faut SYSTÉMATIQUEMENT un compte cro$oft, google, openai, monculsurlacomode pour pouvoir ne serait-ce que tester... Et à chaque fois, bien entendu, lesdits comptes nécessitent de se retrouver à poil devant eux, numéro de téléphone inclus.

Je comprends que ça ne dérange pas Korben qui sert régulièrement la soupe des GAFAM tout en tentant d'avoir une image de geek révolutionnaire, parce qu'il en vit, mais là, je cale.

En effet, là encore:

on te file une appli, sur github, avec des versions pour chaque os et tu te dis: «ha!? c'est bien toussa...»

#GLOPGLOP !

On te vend du rêve en te disant qu'il n'est plus nécessaire d'utiliser un Edge, un chrome ou même une extension pour ça: l'appli suffit.

#glopglop ?

Tu installes et tu lances et tu as la furieuse impression qu'il s'agit d'un simple wrapper remplaçant le navigateur sauf que là, il t'est impossible de vérifier ce qui entre et sort...

#pasgloppasglop?

Dès le lancement, il te demande un compte cro$oft

#PASGLOPPASGLOP!

Oui, je sais...

Je suis pas si con, hein, je comprends bien la stratégie derrière, vu qu'elle n'a rien de nouveau: on fournit un truc «révolutionnaire» ou un gadget amusant (du filtre rigolo à l'IA en passant par un espace de microblogging narcissico schizophrène) pour le prix de zéro euro mais-signez-ici-pour-la-saisie-de-votre-vie-entiere-ma-ptite-dame-appuyez-bien-fort-ya-un-carbone-merci... L'objectif étant moins de fournir le service-prétexte que de se gaver de grosse-donnée.

Clairement, la cible n'est pas le bricoleur qui cherche à tester pour comprendre et se faire une opinion sur l'intérêt, les limites et les dangers du bouzin (c'est moi) mais le quidam lambada, utilisateur compulsif et ignorant, scrupuleusement maintenu dans cet état par des entités qui l'élèvent comme du bétail.

gafamsunchine.webp

Je sais aussi

... qu'il y a des «astuces» pour contourner ça, mais si c'est pour utiliser des «services» complémentaires (genre twitter ou un site aussi opaque que suspect), je ne vois pas l'intérêt de sauter par dessus une fosse au lion pour se jeter dans une fosse septique...

Conclusion

Je pourrais résumer ma pensée à l'égard de ces «services» par l'image suivante:

Allez bien vous   faire cuire le cul

Je testerai quand on pourra faire SANS la coloscopie façon fistinière, merci bien...

❝ 3 commentaires ❞

1  cocotrail le

Bien vu, autant pour Korben (et sa pub lourdingue pour incogni) que pour le reste de l'article !

 
2  Bronco le

😉🤜💢🤛

 
3  Alceste le

Merci Bronco d'avoir partagé cet agacement et cette saine réaction devant la tentative de chantage des courtiers de données.
Les derniers résistants dont je fais partie, et qui ont eu le même renoncement à essayer ChatGPT, se sentiront moins seuls de refuser cette société cyberpunk du capitalisme pourrissant, où tout le monde — les entreprises, le grand public, les services dits "publics", l'état français etc. — a capitulé.


Tout à fait d'accord concernant Korben et ses bons tuyaux souvent sponsorisés (quelques fois, il y a longtemps, vérolés). Il ressemble à tant d'adolescents perpétuels et sympathiques, mais néanmoins ultra-conformistes, prévisibles et finalement décevants. Car c'est en effet le propre des adolescents de croire et faire croire que l'on fait partie de l'avant-garde, tout en étant suiveur du troupeau.

 

Fil RSS des commentaires de cet article

✍ Écrire un commentaire

les commentaires relevant du SPAM seront filtrés et dégagés direct...

Quelle est le dernier caractère du mot 5gn79if ?