Le taux de chômage de la France à son plus bas niveau depuis 1982

Pas d'accès à l'article complet mais une chose est certaine, le chômage peut baisser grâce à plein de stratégies plus sournoises, qu'elles soient de calcul ou de politique de l'emploi:

  • décompte des stagiaires ?
  • décompte des petits emplois ineptes et peu rémunérés ? (l'angleterre était une championne une époque: j'avais vu une personne payée à tenir le piquet d'un panneau sur le trottoir toute la journée)
  • décompte des temps partiels subis ?
  • décompte des emplois saisonniers ? (travaux d'étudiants l'été par exemple...)

et j'en oublie sans doute.

Le plein emploi... Lol. Si c'est pour avoir une population occupée à des mini jobs sous-payés, précaires et dénués de sens, tu peux te les coller là où le soleil de brille pas macronichou...

Via https://lehollandaisvolant.net/?mode=links

❝ 3 commentaires ❞

1  jojo le

salut,


tu as accès à l'article puisqu'il s'agit du billet trimestriel de l'INSEE sur le taux de chômage que tu peux trouver ici: https://www.insee.fr/fr/statistiques/7619798


si tu veux comparer voici les 4 bulletins de 2022:
https://www.insee.fr/fr/statistiques/6799848
https://www.insee.fr/fr/statistiques/6658008
https://www.insee.fr/fr/statistiques/6483447
https://www.insee.fr/fr/statistiques/6443412


La méthode de calcul est celle du Bureau International du Travail qui est standardisée dans son interprétation européenne Eurostat, cette définition n'a pas changé et n'est pas manipulable. Elle est différente des chiffres du chômage de pôle emploi et a vocation à faire des comparaisons entre les pays.
L'INSEE explique la différence son indicateur et celui de pôle emploi sur leur site: https://www.insee.fr/fr/statistiques/4183055?sommaire=6453776#onglet-2


Cette différence d'indicateur et de raison d'être des indicateurs entraine des résultats différent et on sait que celui de l'INSEE sous-estime significativement le chômage.


Dans son billet ci dessus l'INSEE mesure cet écart 800 000 personnes pour 2017 et indique que l'écart se creuse au cours du temps car il était de 300 000 en 2013. En 2003, juste avant que l'INSEE fasse évoluer la méthode de calcul du BIT vers le BIT harmonisé qu'on utilise encore aujourd'hui, cet écart était de presque 1,5 million, et en 1991 quand la ministre du travail Martine Aubry s'en sert pour minimiser les chiffres du chômage l'écart était de 400 000.


Tout ça pour dire que ce n'est pas une situation nouvelle. Ce biais existe et est connu mais n'est pas problématique car cet indicateur n'a pas pour vocation de mesurer précisément le chômage mais de fournie une valeur standardisée permettant de comparer le chômage entre les différents pays européens.


Le fait que les politiques s'en servent parce que ça les arrange, ça fait plus de 30 ans que c'est comme ça, et le fait que l'écart entre les deux indicateurs augmente au cours du temps ça fait au moins 10 ans que c'est le cas, donc difficile d'imputer ça à Macron.


Par contre quand on replace l'indicateur de l'INSEE dans son rôle de comparaison entre les pays on constate que ça baisse partout et qu'en France on fait moins bien que la moyenne européenne donc on peut en déduire que cette baisse est conjoncturelle et pas liée à la politique de Macron, et même que la politique de Macron n'est pas concluante. Ce qui n'empêche pas la macronie de s'auto-congratuler et de s'attribuer ce résultat pour l'intrumentaliser comme preuve de la réussite de leur politique délétère et justifier de continuer dans cette direction qui nous mène dans le mur.


Et pour ce qui est des questions de décompte que tu mentionnes, il touche aussi bien l'indicateur de l'INSEE (qui comporte toutefois une mesure du "halo du chômage" qui traite partiellement ce problème) que celui de pôle emploi, Le Parisien avait publié une enquête sur ce sujet dès 2012 et titrait sa une "Le chiffre noir des chômeurs invisibles". Ils trouvaient 9 211 800 chômeurs au lieu des 5 581 800 officiels. En 2017 c'était "18 % des Français sont chômeurs, en sous-emploi ou découragés de chercher un poste" d'après le figaro qui reprenait le bulletin économique de la BCE.


Plus de détails dans la section dédiée de l'article wikipedia: https://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%B4mage_en_France#Critiques_de_la_mesure_du_taux_de_ch%C3%B4mage


Bonne lecture !

 
2  Bronco le

Merci beaucoup d'avoir pris le temps de poster un commentaire aussi élaboré et documenté ! Je lirai tout ça dès que possible.

 
3  Olivier4 le

Wow, hyper intéressant, merci pour ces infos qui permettent de penser.

 

Fil RSS des commentaires de cet article

✍ Écrire un commentaire

les commentaires relevant du SPAM seront filtrés et dégagés direct...

Quelle est le cinquième caractère du mot dr5ftw ?