Enquête Talis : on se moque de qui ?

Mon établissement a eu «l'honneur» d'être sélectionné pour participer à l'enquête Talis... cf https://www.education.gouv.fr/talis-enquete-internationale-sur-l-enseignement-et-l-apprentissage-9815

Talis (Teaching and learning international survey) est une enquête internationale permettant de comparer dans le temps et dans l’espace les systèmes éducatifs des pays participants en donnant la parole aux enseignants, chefs d'établissement et directeurs d’école. Lancée en 2008 par l’OCDE, elle est mise en œuvre en France depuis 2013 par la Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP).

J'ai eu un premier mail et un courrier personnel à mon nom - pour une enquête anonyme, c'est cocasse - et je ne me suis pas connecté pour y répondre.

J'ai donc eu un second mail, toujours à mon nom, puis un troisième, puis une second courrier dans mon casier et enfin un ou deux autres mails pour rappeler que les délais étaient prolongés...

Comme je n'ai aucune intention de répondre à cette enquête - qui dure plus d'une heure - et que j'en ai marre du harcèlement qui me somme de le faire, j'ai fait une petite réponse que je partage ici et que je donne à qui veut l'utiliser aussi.

Messieurs,

voici donc le quatrième mail de relance, qu'il faut ajouter aux deux courriers papiers reçus, afin de me faire participer à votre enquête nationale. Or, je n'y participerai pas, quel que soit le harcèlement dont je ferai l'objet.

En effet,

pourquoi perdrais-je plus d'une heure de mon temps à répondre à des questions orientées ou hors de propos ?

pourquoi ferais-je don de mon temps gratuitement alors que mon salaire est gelé depuis si longtemps que j'ai perdu un cinquième de mon pouvoir d'achat ?

pourquoi irais-je répondre à des questions posées par un état qui ne m'a jamais écouté et qui m'écoute moins encore aujourd'hui ?

pourquoi répondrais-je à un gouvernement qui me méprise, méprise l'éducation nationale et lui préfère ouvertement l'enseignement privé ?

pourquoi me plierais-je aux desiderata d'un ministère soucieux uniquement de détruire le service public et le statut de fonctionnaire destiné à protéger ce même service public ?

pourquoi accepterais-je de servir l'énième lubie d'un gouvernement qui ne cherchera qu'à appliquer sa vision mercantile du monde pour faire des économies aux dépends des acquis et des services sociaux en continuant à dilapider vingt fois cette somme en cadeaux aux entreprises ou aux plus riches des français ?

pourquoi enfin tolérerais-je qu'on me répète encore et encore de participer quand le ministre de l'éducation lui-même reste sourd aux demandes de retrait de sa réforme inepte par l'ensemble de la communauté éducative y compris - et c'est un fait exceptionnel - par les chefs d'établissements et nombre d'inspecteurs eux-mêmes...

Non, je ne participerai pas à cette enquête, veuillez cesser définitivement de me le demander.

Écrivez-nous de quoi vous avez besoin, on vous expliquera comment vous en passer. Coluche
allez vous faire  cuire le cul

❝ 1 commentaire ❞

1  Albirew le

propre. perso, j'aurai pas été aussi diplomate...
pas de petite pique sur le fait qu'ils savent que t'a pas participé à un questionnaire sensé être anonyme?

 

Fil RSS des commentaires de cet article

✍ Écrire un commentaire

les commentaires relevant du SPAM seront filtrés et dégagés direct...

Quelle est le dernier caractère du mot 4jaz3n ?