Et au milieu coule une river (pour le moment) #5

En ces temps troublés et face aux nuages noirs qui s'amoncellent sur un horizon s'approchant au pas de course dans un bruit de bottes... merde, je me suis perdu dans ma phrase d'intro... mais vous voyez l'idée. Quelques liens piochés dans la river...

mlpjlm.webp

Le conseil d'état a tranché

LFI n'est pas l'extrême gauche alors que le [RF]N est bien d'extrême droite...

https://www.legifrance.gouv.fr/ceta/id/CETATEXT000049267171

Comment les différencier ? Il y en a un qui prône la devise de la France et l'autre qui prône le contraire... sauras-tu trouver qui est qui ?

Bon, maintenant il va falloir condamner tous les salopards - qu'ils prennent le micro ou qu'ils le tendent - prétendant que les deux partis sont les mêmes et qu'il faut lutter contre les extrêmes...

Les rares fois ou j'ai laissé l'actualité pénétrer la bulle dans laquelle j'essaie de me pelotonner je n'ai pas pu m'empêcher de remarquer que les gens qui disent ça sont tous des gens qui ont intérêt à ce que rien ne change et qu'on s'enfonce encore dans le libéralisme débridé... hein ?! oui, des bourgeois, oui... ils ont l'air paniqué et sérieux, la voix tremblante et la larme à l'oeil... Bon, après, ils ne sont pas paniqués au point de faire barrage au RN en votant à gauche, hein... pas d'inquiétude pour eux: ils sont RN compatibles (en attendant d'être RN enthousiastes)

Même Mbappé appelle à lutter contre «les extrêmes». Ta gueule. Quand on palpe autant de fric et qu'on a encore la face de venir réclamer 100 millions d'arriérés au PSG on n'est pas crédible dans le combat politique: Kiki a juste les mouilles qu'un gouvernement de gauche lui réclame plus d'impôts... c'est tout.

Comme le dit Charline https://www.youtube.com/watch?v=T3H0u_xfbHg : ils nous doivent deux barrages... (elle oublie bien sûr celui de Chirac et Lepen père...)

fo faire barrage aux esstraimes

Mais pourquoi «les extrêmes» ça marche encore ?!

Excellente question.

Comme personne ne fait la raie au milieu à ceux qui l'emploient, cette expression n'a aucune raison de disparaître.

Et comme le dit mon très cher copain Sammy ce qui plombe la gauche actuelle, ce qui crispe - à mon avis à raison - c'est Mélenchon... Depuis son «la république c'est moi», on s'attend à ce qu'il dise une nouvelle connerie à chaque fois qu'il ouvre la bouche... A mon humble avis, quand un membre commence à faire preuve d'un égo incompatible avec la cause, il est temps de l'écarter. Je suis persuadé que si Mélenchon s'était écarté ou avait été écarté, l'opinion sur LFI serait moins tranchée et l'expression «les extrêmes» trouverait moins d'écho.

Moins la gauche est présente, plus le RN est fort

https://basta.media/Benoit-Coquard-dans-les-milieux-vote-RN-la-gauche-est-invisible

réaction N°1: ça surprend qui ?!

Après deux générations de libéralisme, de mise en concurrence des pauvres entre-eux, de précarisations diverses, de désolidarisation de la société, de stigmatisation des pauvres, de valorisation des winners, exemplarisation des multimilliardaires, d'impunité des détrousseurs d'état (Fillon, BalkaniS, Sarko...), de martèlement sur le thème du repli sur soi, de montrage-du-doigt l'envahisseur immigré qui nous submerge, de suppression de services de proximité, de réduction drastiques dans le service public en mode «pognon-de-dingue», de détournement et d'instrumentalisation des symboles et valeurs républicaines (la marseillaise dans les classes, les drapeaux, la laïcité...), de déplacement de la fenêtre d'Overton à coup de Hanouna, BFMTV et CNews biberonnant leur haine raciale à longueur d'antenne sans aucune remise en question ou droit de réponse...

réaction N°2: la faute à qui ?!

Pas seulement au RN... mais à la droite en général, qui a tant de fois tenté de doubler le RN par la droite qu'on ne compte plus et qui a cherché à utiliser le FN comme épouvantail comme le Chacal le ferait avec le loup pour effrayer les moutons.

Et aux «centristes» qui ne sont ni de gauche et ne proposent rien de social tout en luttant le plus mollement possible contre une droite avec laquelle ils sont parfaitement compatibles pour maintenir un système qu'ils ne souhaitent surtout pas changer.

Et à la gauche, sans doute, qui passe son temps à se diviser à cause des carriéristes et des egos, c'est vrai, mais qui a également compté dans ses rangs bon nombre de traîtres prêts à bouffer dans la gamelle de la droite à la première déconvenue: coucou les socialistes de 2017 qui, après avoir juré de soutenir le candidat élu par la primaire de gauche, se sont majoritairement barrés chez Macron quand c'est Hamon qui est sorti du chapeau. Comment croire encore les socialistes après un coup pareil ?! et par extension, comment croire encore à la gauche ?!

Finalement, c'est bien parce que l'échiquier politique s'est incliné vers la droite - entraînant toutes les pièces n'ayant pas de convictions assez fortes pour s'accrocher - que la gauche semble devenue l'extrême gauche.

Et le RN ? Ben on lui a déroulé le tapis rouge, préparé les outils, formaté les esprits, parfumé les locaux saveur merde marron et ciré les bottes... Bien entendu qu'ils entrent. Les premiers à profiter du vide politique et dans l'action sociale, c'est toujours le fascisme, qu'il soit institutionnel, politique ou religieux.

«des cadres de l'Education nationale assurent qu'ils n'appliqueront pas les éventuelles mesures du RN»

https://www.francetvinfo.fr/elections/fonctionnaires-d-etat-nous-n-obeirons-pas-avant-les-legislatives-des-cadres-de-l-education-nationale-assurent-qu-ils-n-appliqueront-pas-les-futures-mesures-du-rn_6617352.html

Vous vous rappelez du statut des fonctionnaires dont Macron avait dit dès 2017 que «ça suffit» repris en choeur par plusieurs droitistes depuis ? Ce statut que la majorité des français trouve abusif et anormal ?! Oui, celui-là...

Ben il a été instauré au départ non pas pour protéger le fonctionnaire mais pour protéger le service en évitant qu'on ne puisse faire pression sur l'employé pour l'obliger à collaborer à un système moralement contestable.

Vous imaginez bien pourquoi c'est la droite au sens large qui souhaite voir disparaître ce statut...

Je rappelle que le pouvoir politique a déjà tenté de faire passer des trucs pas très clair dans le milieu scolaire, comme le fichage des élèves musulmans dans les écoles... seuls les fonctionnaires ont - pour le moment - la possibilité de refuser...

Rappelez-vous aussi que Lepen voulait que les fonctionnaires «fassent allégeance» au FN...

Maintenant, reliez les points et vous devriez voir apparaître un joli régime de Vichy.

image récupérée par fetchit

Comment discerner le fascisme ?

https://www.youtube.com/watch?v=XVySCg0o84s

Ben c'est facile: dès que le conseil constitutionnel est présenté comme un problème, vous êtes face à un protofasciste.

Des fois, c'est un peu tricky de le discerner: souvenez-vous quand Manuel Valls demandait aux députés de ne pas saisir le conseil constitutionnel parce que la loi ne passerait pas...

image récupérée par fetchit

Manuel Valls, puisqu'on en parle

Bordel, mais il est pas encore parti lui ?! Sa destinée c'est de vendre du Coraya dans les supermarchés déguisé en crabe, c'est pas de faire de la politique !

Dégage Manu, personne veut de toi parce que tu es une planche pourrie, un traître à ton camp - si tu en as jamais eu un - , un traître au pays quand tu t'es précipité en Espagne - espérant sans doute que les catalans n'auraient pas entendu parler de toi - et un traître aux institutions de la république tant on sent que pour ravoir un peu de pouvoir tu serais prêt à te rallier à n'importe qui.

Même Macron n'a pas voulu de toi et pourtant il a ratissé large le goret...

Dans la police, l'extrême droite se lâche

https://www.blast-info.fr/articles/2024/dans-la-police-lextreme-droite-se-lache-UdFXmczFR2OM2dzJNg0ZEQ

On a là un des éléments qui me font le plus peur: la police et l'armée sont deux foyers de soutien massif au RN. On a vu des policiers se contenter d'observer quand des militants d'extrême droite tabassent des opposants ou escorter des milices fascistes qui défilent au pas et masqués.

Si le RN passe, combien de temps pour que les flics tirent à balles réelles dans les manifs de gauche ? (Je rappelle qu'ils balancent déjà des TONNES de lacrymo et de grenades sur des gens qui font des trous dans des bassines alors que le RN n'est «que» dans l'opposition.); combien de temps avant qu'on refuse les plaintes des opposants, qu'on culpabilise les victimes et qu'on exempte les bourreaux ? (c'est déjà le cas dans beaucoup de commissariats et gendarmeries... imaginez); combien de temps avant que les néonazis puissent - sans vergogne ni crainte de représailles - «casser du pédé», «tabasser du trans», «brûler les déviants», se livrer à des «ratonnades» dans les quartiers; combien de temps faudra-t-il aux «bons citoyens» pour commencer à dénoncer leurs voisins ? (ils sont faciles à repérer, ils ont un drapeau français sur leur balcon, à leur fenêtre, sur leur portail... j'en ai plein mon village)

Vous savez ce qu'on peut réellement craindre quand les milices, la police et l'armée prennent le pouvoir sur le peuple par la force et que le peuple en est réduit à se défendre ? Une guerre civile, ni plus ni moins...

Comment le RN vote-t-il sur les textes ?

https://www.francetvinfo.fr/politique/front-national/legislatives-2024-ivg-cancer-du-sein-violences-conjugales-comment-le-rn-a-t-il-vote-sur-les-textes-en-lien-avec-les-droits-des-femmes-jusqu-ici_6613842.html

Globalement, le RN vote contre les intérêts du peuple. Pratiquement à chaque fois. Mais ça ne change rien pour les prolos qui votent pour eux: c'est la propagande raciste, sécuritaire et conservatrice qui les convainc.

Je me rappelle que quand j'étais jeune - au tout début du jurassique, donc - j'étais entouré de racisme banal: j'en entendais dans ma famille, chez mes potes, dans la rue, à la télé... fils d'un ouvrier immigré espagnol et d'une institutrice, je suis prolo dans l'âme... et j'aurais très facilement pu glisser du côté du FN à cette époque... vraiment. C'est facile: le discours du RN est simple à comprendre, martelé, il s'appuie sur des demi-vérités ou des mensonges grossiers assénés à coup de punchlines... Il est séduisant car il désigne des coupables. Et ça fait 50 ans qu'on l'entend... ça finit par rentrer.

A l'époque du passage aux 35 heures, mon père, ouvrier en usine donc, s'emportait contre les autres ouvriers qui se plaignaient et râlaient alors que c'était dans leur intérêt puisque les heures supp' étaient décomptées à partir de 35h et non plus de 40...

Ce n'est pas la raison qui guide le vote et l'agacement, c'est la rhétorique dominante.

ispos22juin.png

le Rassemblement national en tête des intentions de vote devant la gauche, le camp présidentiel distancé selon notre sondage PREMIER TOUR

https://www.francetvinfo.fr/elections/legislatives/legislatives-2024-le-rassemblement-national-en-tete-des-intentions-de-vote-devant-la-gauche-le-camp-presidentiel-distance_6618042.html

Donc en gros, au premier tour, l'extrême droite aurait environ 39% et la gauche 32%...

Comme ces ordures de LR vont voter RN ou blanc, il faut compter +7% au moins pour l'extrême droite au second tour, donc 46% au moins si les autres font barrage en ne filant pas leur voix au fascisme.

Mais comme Ensemble me paraît pour le moins soumis à caution... on peut raisonnablement projeter un RN à +50% au second tour.

Bref, comme dit Sammy, c'est effectivement le cauchemar...

En tout cas, plus personne ne pourra faire la morale sur l'abstention/le vote blanc qui fait le jeu du RN ou appeler au barrage contre l'extrême droite...

image récupérée par fetchit

Macron a toujours été d’extrême droite

Macron a-t-il toujours été d'extrême droite ? Ben franchement, la question est légitime:

  • évocation de Maurras,
  • réhabilitation de Pétain,
  • claque un selfie avec l’ancien dirigeant de l’Action Française Elie Hatem après l'avoir reçu à l'Elysée,
  • interviewé dans Valeurs actuelles,
  • appelle Zemmour pour le soutenir,
  • applique la politique de l'extrême droite (qui vote d'ailleurs beaucoup de ses lois sauf quand il ne va pas assez loin)

Et là, on apprend par Marc Endeweld, qui a écrit un bouquin sur Macron, que ce dernier utilise les éléments de langage de l'extrême droite en privé («grand remplacement», insultes racistes...) et qu'il reçoit Marine Lepen comme une amie (embrassée par Brigitte)...

image récupérée par fetchit
Comme ce post était long et déprimant, voici quelques patates...

❝ 1 commentaire ❞

1  Johnnybilliboy le

Oui, texte déprimant mais salvateur et nécessaire. Tout mettre à plat, ça fait du bien. Et être d'accord avec tout, ça fait du bien aussi. Et ça fait encore plus de bien quand, juste avant, on est tombé dans Twitter par inadvertance, une fosse septique à ciel ouvert. J'avoue que même mentalement je n'ai pas eu le courage de me plonger dans le marasme ambiant alors merci pour l'effort.

 

Fil RSS des commentaires de cet article

✍ Écrire un commentaire

les commentaires relevant du SPAM seront filtrés et dégagés direct...

Quelle est le dernier caractère du mot vch73 ?