Film: Les Folies Fermières

Hier-soir, on a regardé un petit feel good movie français: Les folies fermières.

Spoilers inside

affiche

C'est l'histoire d'un jeune fermier dont l'exploitation va être saisie et qui cherche des moyens d'éviter la faillite... pour cela, il décide, contre l'avis de sa famille, de transformer sa ferme en cabaret et de monter un spectacle à partir de rien.

Pourquoi j'ai aimé ?

on ne se moque de personne

c'est un film qui ne cherche pas les effets comiques lourdingues ou absurdes, la caricature voire les clichés pour faire rire aux dépend de qui que ce soit. Les moments drôles le sont à cause de la situation.

c'est un film bien rythmé

Il y a de nombreux moments d'émotion qui alternent avec des instants drôles ou attendrissants. On ne s'ennuie jamais et à aucun moment on ne sent de longueur: c'est suffisamment rare pour le souligner.

c'est un film très authentique

Les acteurs et la réalisation sont extraordinaires de sincérité: au bout de quelques minutes, on oublie qu'il s'agit d'acteurs qui jouent un rôle. On a rapidement l'impression de voir des amis et on se prend d'affection pour eux. Ils sont présentés et abordés avec une grande humanité et entretiennent des relations et des liens pleins de hauts et de bas, de réactions parfois épidermiques mais toujours authentiques et bienveillantes. On se sent proche d'eux dès le début du film et on les connaît en quelques minutes.

Tous sont vraiment très bons mais j'ai une mention spéciale à Alban Ivanov qui prouve qu'il sait jouer juste sans en faire des tonnes et à Sabrina Ouazani, pour sa prestation physique bien entendu, mais surtout pour sa justesse de ton, son naturel, sa présence à l'écran... J'ajouterais également Philippe Benhamou, transformiste imitant Dalida, dont le jeu chaleureux et le visage d'une intense expressivité concourent vraiment à l'ambiance humaine du film.

On est très loin des clichés

Non seulement le film n'utilise pas de clichés éculés pour faire rire, mais il joue avec certains d'entre eux sans jamais sombrer dans la facilité ou le pathos. Pourtant, quand on démarre, on a peur de voir:

  • le cliché de l'homosexuel transformiste super sensible qui va avoir une relation avec un fermier qui se découvre amoureux
  • le cliché du cul terreux brut de décoffrage (le seul étant le vieux papi réac dont on donne une image peu reluisante)
  • le cliché de la danseuse superbe qui va tomber amoureuse du fermier potelé
  • le cliché du magicien et de sa «faire valoir» sculpturale etc.

Et bien non: les clichés sont élégamment évités et discrètement remis en question:

  • L'inévitable romance entre la belle danseuse et le paysan est habilement évitée et brièvement évoquée comme erreur d'interprétation de la part de l'ex copine de David à la faveur d'une situation équivoque.
  • la magicienne aura pour partenaire un garçon venu au départ pour le site internet puis intégré tacitement dans le spectacle comme assistant.
  • L'homosexuel transformiste est plein d'humanité et de tendresse pour ses camarades mais sait faire preuve de caractère et il est capable de revenir sur une opinion.
  • Les paysans son loin d'être des culs-terreux réacs et insensibles, comme le souligne David/Ivanov: ils sont les premiers à adhérer et à défendre l'idée du cabaret, ils montrent leur désespoir et leurs failles...
  • D'ailleurs, pas d'idylle convenue entre Dominique et Fred (joué par Ludovic Bertillot), qui se montre sensible au charme du beau transformiste qu'il prend pour une femme... De la chaleur humaine, de l'affection qui dit «je comprends ta souffrance et je suis là» mais rien d'aussi bancal qu'un revirement «surprise» d'orientation sexuelle.

Tout cela est suggéré à l'attention, comme un clin d'oeil complice mais sans grossir le trait, subtilement.

En conclusion

C'est un film honnête, humain, sensible et juste. On aimerait participer à cette aventure, manger avec eux et faire partie de ce groupe. Un film sans meurtres, sans flics, sans méchants, sans rapports manichéens, sans angoisse... ça fait du bien...

(...)

Bon anniversaire Warriordudimanche.net !

Et voilà, ça devait arriver: ce blog fête ses 10 ans aujourd'hui...

La première brique postée sur ce monceau de calembredaines, ce monument à l'approximation tout en fantaisie que dis-je cet édifice chancelant de bidules ni faits ni à faire, la première brique, donc, a été postée le 14 septembre 2012...

Depuis, j'ai maintenu avec une ténacité qui m'honore une ligne éditoriale entièrement basée sur l'absence de toute forme de préparation, même embryonnaire, et une impulsivité de chihuahua cocaïnomane entre deux portes.

Pourtant, ce blog a changé mon existence à bien des égards: il m'a fait progresser dans de nombreux domaines, informatiques et humains, mais il m'a aussi apporté le bonheur de rencontrer plein de gens avec lesquels je me suis lié d'amitié !

Et pourtant ils   avaient lu mes   «articles» avant !
Un ami, c'est quelqu'un  qui me connaît et  qui m'aime quand-même...

Dix ans de programmation aléatoire, dix ans de commentaires constructifs ou délirants, dix ans de hauts et bas communs, dix ans de râlages politiques, dix ans de blagues de merde, dix ans d'échanges, de rires et de larmes: dix ans de vie ensemble !

Pour l'occasion, j'ai repris la maquette avec deux objectifs :

1. supprimer les choses devenues inutiles

... et dieu seul sait à quel point il y en a: pire qu'un projet legacy, c'est un vrai mille-feuilles de projets avortés, de modifs à l'arrache et de bidules devenus obsolètes. C'est pas qu'une chatte n'y retrouverait pas ses petits, c'est que même avec des chiens équipés de GPS l'opération relèverait de l'impossibilité totale. Dehors le menu inutile, le dernier pouet, les tags: ne restent que les choses utiles.

2. Adapter la charte graphique

En effet, plus moyen de me présenter sous la forme de Goku sans provoquer une légitime hilarité désormais. J'ai donc opté pour un Tortue géniale de bon aloi, plus idoine à mon âge avancé... Certains avaient eu un avant goût cet été (wink @liandri et @Yahiko )

Et maintenant ?!

Ben... je ne sais pas trop. Je pense continuer à partager des trucs plus ou moins aboutis (les idées ne manquent pas) tout en faisant de mon mieux pour éviter la dépression nerveuse tout en conservant un minimum de santé mentale et mon enthousiasme

Merci à tous   pour ces  dix ans !

Cette Niçoise n’a pas acheté un seul vêtement depuis plus d'un an !

J'ai réagi EXACTEMENT pareil... J'ai certaines fringues plus vieilles que mes élèves.

Un an sans acheter de fringue, c'est pas un exploit... ou alors les prochains gros titres vont être:

  • Ce rouennais est parvenu à faire une bulle avec son chewing gum !
  • Cette Rennaise ne fait plus ses courses qu'une fois par semaine !
  • Quinze jours sans rien commander sur le net ! La méthode de ce perpignanais va vous couper le souffle !
  • Ne manger de la viande qu'une fois par jour, comment cet alsacien y-est-il parvenu ?

Pfff.

Via https://lehollandaisvolant.net/?mode=links

De côté pour lecture: une appli simple Android sans Studio – Christophe Cerisara

Je me mets de côté cet article qui explique pas à pas le minimum des bases de la création d'une appli sans usine à gaz.

J'ai essayé de le lire plusieurs fois, mais faudra que j'attende d'être tout seul

Bypass .htaccess : contourner un accès web sécurisé

Très intéressant ça !

Utiliser une méthode exotique (autre que GET etc) pour sa requête permet de bypasser la directive Limit du htaccess...

<Limit GET POST>
    require valid-user
</Limit>

sera bypassé si on fait une requête curl avec CURLOPT_CUSTOMREQUEST => 'TOTO'

Une solution est proposée.

Brico : Un jeu de circuit électrique pour mon gamin

Je viens de finir la réalisation d'un jeu de circuit électronique simplifié pour mon plus petit.

Il s'agit d'une série de blocs individuels sur lesquels j'ai fixé un élément de circuit (alim, buzzer,lumière, etc)

Les bornes de ces circuits sont des clous auxquels on peut accrocher des pinces crocodile (seul élément acheté du lot)

IMG 20220830 133755.jpg

On y trouve donc:

  • une alim 5v
  • une led
  • un buzzer
  • un interrupteur temporaire (off par défaut)
  • un interrupteur temporaire (on par défaut)
  • un interrupteur normal
  • un moteur normal
  • un moteur lego
  • un ventilo
  • une prise usb
  • deux rondelles servant à faire des circuits en parallèle
  • un panneau photovoltaïque pouvant allumer la led ou actionner le buzzer

Le tout est récupéré ou imprimé en 3D (même les panneaux viennent de vieux claviers solaires)

J'ai ai passé plusieurs jours en mode ninja papa dans mon bureau...

J'ai hâte de lui offrir !

PS: j'ai pas fait plus de photos parce que j'avais la flemme... quand mon môme jouera avec, je vous en ajouterai ptêt

Edit

Je lui ai offert hier soir et il est ravi : on a joué avec ensemble et il explore les possibilités et contraintes d'un circuit électrique 💖

dns-blocklist [Wiki de sebsauvage.net]

Filtres DNS pour bloquer pubs et traqueurs by SebSauvage

  1. liste de DNS à bloquer : https://sebsauvage.net/hosts/hosts
  2. procédure d'installation sous linux : coller le contenu de la liste à la suite du fichier ets/hosts
  3. procédure de mise à jour auto via Cron:

sudo curl "https://sebsauvage.net/wiki/doku.php?do=export_code&id=dns-blocklist&codeblock=0" -o /etc/cron.weekly/hosts-update
sudo chmod +x /etc/cron.weekly/hosts-update

et pour update de suite

sudo /etc/cron.weekly/hosts-update

Et en plus je découvre les dossiers cron.weekly, cron.daily etc...

Merci Seb !

Et au milieu coule une river #4

Post commencé en juin dernier... Les commentaires seront exceptionnellement fermés pour éviter le déferlement éventuel de fiel de certains... partisans.

Toutes les photos de ce post   seront en sepia pour des   raisons évidentes de retour   en arrière mondial des libertés.

Les fachos de plus en plus décomplexés

Comment ?! Qu'apprends-je ?!   Les fachos diraient des trucs de fachos,   penseraient comme des fachos et seraient   prêts à voter comme des fachos ?!    Rôôôô ben ça alors...
Mais quelle surprise...

Un peu partout dans le monde les fascistes et/ou leurs idées ultraconservatrices progressent:

  • 🇺🇸 en amerdique :
  • Quand on lit des trucs de ce   genre, ça confirme la nécessité  de préserver la liberté d'avorter:  si la mère de ces ordures avait  avorté, l'amerdique n'en serait  pas là...
    Il est ptêt pas   trop tard,   remarque...
  • 🇪🇺 en europunie :
  • 🇫🇷 en fRance:
    • le FN, en plein échauffement fascisant, se retrousse les manches: après, t'as des connards qui viennent te faire chier quand tu dis que les électeurs de Lepen et de ses sbires sont des fachos... (sur bastamag)
    • Mais non, tous les gensses qui votent Lepen ne sont pas des fachistes

      image réalisée avec Mock

      Je refuse de dire RN vu que  c'est pas en arrêtant d'appeler  la merde de la merde qu'elle   change de goût...
    • Macron et les siens reconnaissent implicitement être comme larrons en foire avec ces fils de p ces méchants caca boudin de FN: quand on compte sur ses doigts, les unions et renvois d'ascenseur sont clairs (voir ici) et dans tout ce que propose la gauche, le triumvirat LR+LREM+RN vote contre.. Gaffe Manu, ça se voit VRAIMENT que tu te fous de notre gueule avec ton barrage au FN.
    • Les droits des femmes à avorter, pour le moment ça va, mais ne vous endormez pas: Darmanin, loin d'être sanctionné pour ses turpitudes, se voit reconduit et même récompensé... alors qu'il est clairement à la droite de Lepen pour certains trucs et depuis LONGTEMPS.
    • https://mastodon.social/@LoboTom/108591384297468354

    • Et le nouveau sinistre de l'apocalypse l'écologie n'est rien d'autre qu'un vieux réac de plus tendance dure:
    • https://mastodon.social/@contreattaque/108590018181824461

  • 🇶🇦 au qatartagueule:
  • Puisqu'on parle d'écologie...

    Pourquoi tu râles  gros con, si t'as  rien à cacher ?!

    Au temps pour la vie privée

    Amazon continue sa campagne de conquête de la vie privée: après amazon qui écoute - et bientôt amazon qui regarde - voici amazon qui ecoute, regarde, cartographie et se ballade chez toi : https://www.developpez.com/actu/335634/En-achetant-iRobot-Amazon-se-dote-d-une-machine-de-collecte-de-donnees-livree-avec-un-aspirateur-L-entreprise-pourra-proceder-a-la-cartographie-de-votre-maison/

    Tu me diras, au moins   ça fait le ménage...

    Gastronomie : faites une halte sur la route vers l'Espagne

    Je suis originaire d'un petit village du sud de la France, près de Perpignan, non loin de l'autoroute A9 qui mène vers l'Espagne: Salses-le-château.

    A Salses le château, il y a deux endroits qui valent vraiment qu'on s'y arrête:

    Tout d'abord,

    fort.jpeg

    il y a la forteresse espagnole construite par les Rois Catholiques dans les fossés de laquelle j'ai joué pendant une bonne partie de mon enfance et dont la visite vaut vraiment le détour tant elle est extraordinaire par bien des aspects et impressionnante dans sa construction.

    Mais il y a également

    9903e7 b0c394b61f6a4963af2924637e774aed~mv2.jpg

    le restaurant pizzéria du Fort de Salses: contrairement à ce que son nom indique, il n'est pas sis à la forteresse mais à quelques centaines de mètres de là, sur la D900 qui relie Fitou à Salses.

    Capture du 2022-08-07 17-13-33.jpg

    Ne vous fiez pas au parking: ce restaurant vaut vraiment le détour si vous aimez la cuisine du terroir, la vraie - pas la version prétentieuse et attrape gogo pour touristes de bord de plage.

    Ici, on ne fait pas dans la frite industrielle: on y déguste sans se ruiner des plats locaux et des produits frais... tout le monde y trouvera son bonheur quels que soient ses goûts ou son âge. Les portions sont belles et les accompagnements variés.

    miam.jpg

    Vous pourrez vous restaurer à l'intérieur dans une salle climatisée ou bien en terrasse, dans un espace ombragé aménagé avec goût et simplicité et dans lequel vous serez bien, même par une journée comme celle-ci, avec ses 35 degrés perpignanais (ceci dit, je résiste plutôt bien à la chaleur, wink à @liandri, @yahiko et @XavCC)

    Ce restaurant se démarque également par l'accueil qui est réservé aux visiteurs: on a l'impression d'arriver chez des amis, le personnel est prévenant et attentif sans être envahissant, très cordial et accueillant sans donner l'impression qu'il s'agit d'une façade professionnelle; on arrive simplement chez des personnes authentiquement agréables, chaleureuses et souriantes.

    Le personnel

    On a improvisé une photo à la va-vite

    Autre détail auquel je suis personnellement sensible, la propreté des lieux: on voit que l'équipe prend au sérieux l'hygiène et la propreté. Quand on a fait tomber une fourchette, la personne qui s'est occupée de nous est arrivée immédiatement pour nous en donner une autre discrètement.

    Bref: un endroit où passer un excellent moment !

    Comment on y va ?

    Si vous êtes sur l'A9 en direction de l'Espagne, prenez la sortie Fitou/Salses-le-château, suivez la route qui longe l'A9 (et profitez de la vue sur l'étang et les flamants roses), dépassez Fitou, passez sous la voie ferrée et continuez vers Salses: sur votre droite, avant d'arriver au village, vous verrez un parking et un hôtel: vous y êtes.

    Quelques infos supplémentaires:

    Fil RSS des articles