Quand les hommes ne peuvent changer les choses, ils changent les mots. - Les hyperliens du barbu digressif

Avec ta permission - et celle de Jaurès - je vais modifier un peu cette phrase: « Quand les hommes ne VEULENT pas changer les choses, ils changent les mots»

En complément de celles de Desproges que je cite de mémoire: «nous vivons dans une époque où l'on a résolu tous les grands problèmes humains en appelant un chat un chien»

Novlangue de bois et résistances - #DATAGUEULE 77 - YouTube

Je suis d'accord sur l'ensemble. Le refus ne pouvant se faire à l'échelle du peuple que l'on cherche à diviser, il doit se faire à celle de chaque individu et dans son cercle d'influence directe: refuser d'utiliser les termes de la «novlangue» c'est déjà lutter.

« Les limites de ma langue sont les limites de mon monde »

Note: Le procès de Brassens - Choses vues, sur le web et ailleurs

Oui, Brassens est un reflet typique de son époque... Je vais réagir en prof:
Je dirais qu'on peut l'écouter aujourd'hui à condition de mettre ses propos en perspective et montrer en quoi ils sont contestables.

Ben tu l'as fait... ;-) Merci

Au passage, nous ne sommes pas responsables des erreurs de nos aïeux mais ce n'est pas une raison pour ne pas les corriger ;-)image

Fil RSS des articles