Google’s DeepMind made ‘inexcusable’ errors handling UK health data, says report - The Verge

Ok donc on apprend qu'en 2015 le ministère de la santé de Grande-Bretagne a passé un accord avec Google pour laisser l'IA de Google (DeepMind) mettre son nez dans les enregistrements médicaux de 1,5 millions de patients: Tests sanguins (y compris le status HIV), antécédents médicaux sur 5 ans, diagnostiques, utilisation de drogues, avortements...
Google a également passé des accords avec des cliniques pour accéder à des millions de scanners de cancers et des scans de rétine.
Ça me laisse sans voix. Ça ou hurler. J'hésite.


Je n'ai pas encore lu l'article, mais j'hésite à m'inscrire pour les prochains voyages vers Mars.

Via SebSauvage


✍ Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot wjnca ?