De cape et de crocs... plus qu'une BD.

Une fois n'est pas coutume, c'est en vers de douze pieds
que je prendrai la plume, ou plutôt mon clavier...
 
Certains prétendent parfois, c'est à n'y rien comprendre,
que nos chers illustrés ne sont que pantomines...
 
Ne juger des bédés que par leur bonne mine
c'est être de mauvaise foi, n'y vraiment rien entendre...

 

 
 

L'illustré est un art, qui pourrait vous surprendre
quand plume et fusain se savent si bien défendre.
On retrouve la verve de nos plus grands auteurs
ciselée dans des globes et bien mis à l'honneur.
 
Une histoire, des héros, un très bon narrateur,
Des dessins à croquer, un très bon coloriste,
une oeuvre qui change ses auteurs en artistes,
puis à la fois distrait et cultive ses lecteurs...
 
Prenez garde mes amis, cette oeuvre est maléfique !
Passées les premières cases du monstre prolifique,
vous serez en sursis, que dis-je, ensorcelés
par ses textes choisis et son rythme enlevé.
 

Si d'aventure tout de même vous passez cette porte,
ouvrez au sanguin loup et au prolixe renard,
profitez des grands coups de ce charmant théatre,
vibrez donc et aimez, tombez dans les traquenards.
 
Cette histoire, Messieurs, est une vraie fortune !
De la terre jusqu'aux cieux, contre vents et pirates,
elle conduit les héros sur leurs petites pattes,
dans l'éther et sur l'eau les mène vers la lune !
 
 

 

 

❝ 2 commentaires ❞

1  Yosko le

Pardonnez ma prose maladroite, mais... De Cape et De Crocs, c'est trop excellent !!!

Nul besoin d'être poète pour apprécier la poésie, et nul besoin d'être génial pour apprécier cette oeuvre. Hilarante, émouvante, divertissante, palpitante, romantique et poétique. Elle a tout pour plaire.

 
2  Bronco le

Absolument d'accord
La prochaine fois, je crie mon amour à Achille Talon ! ;)

 

Fil RSS des commentaires de cet article

✍ Écrire un commentaire

Inutile de poster un commentaire à la con pour vous faire de la pub, ce sera filtré et dégagé direct...

Quelle est la troisième lettre du mot mwdhcp ?