Des skis, des enfants et de la 3D

Haaaaa, les vacances d'hiver en famille avec des enfants trop petits pour trimbaler leur matos...

Du coup, on est chargés comme des mulets alcooliques à transporter nos skis et ceux des gamins... Bon, pour ma part, j'ai des skis courts et pas de bâtons (les bâtons, c'est nul ) j'ai donc entrevu une possibilité de me coller mes planches sur le dos au lieu de les garder à la main et de suer comme un porc avec un quintal sur les bras.

J'ai regardé sur le net les solutions permettant de clipser solidement des skis mais c'étaient des modèles pour ski et bâton. J'ai alors opté pour la solution qui a remporté la majorité des suffrages du dedans de moi-même: je me ferai mon propre modèle.


L'objectif était donc de me faire un objet qui:

  • permette de clipser et déclipser facilement, même avec des gants
  • soit sûr et ne lâche pas d'un coup
  • me permette d'accrocher mes skis dans le dos

alt

alt

alt

alt

alt

alt

Et voilà ! Si le modèle intéresse quelqu'un, laissez-moi un chti comm'

Lire la suite de Des skis, des enfants et de la 3D

Prusa i3: un premier objet UTILE

Aujourd'hui, c'est le brico du dimanche...

Voilà for longtemps que je me dis qu'il faut que je trouve une solution au problème suivant, puisque le gouvernement de fait rien dans ce domaine non plus:

alt

Con de séchoir à linge dont les tiges se détachent et qu'on ne peut pas réparer... Ben c'est une formule appartenant au passé grâce à la géniale invention de Bronco

Bon, j'en fais un peu trop, mais en tout cas, ça fonctionne parfaitement... Le modèle est le suivant: alt alt alt

Et voilà une tige réparée... alt

Si certains sont intéressés, commentez, je mettrai le fichier sur cette page.

Tchuss

Prusa i3: second rendu, de (GROS) porte-clés

Second retour avec un réglage différent: au lieu de faire des couches de 0.2, j'ai opté pour 0.1 dans Slicr: les couches sont plus fines mais la distance de départ entre la buse et le lit était encore trop importante...

Un gros porte-clés

Ce réglage est assez pain in the ass car même si on reset le (x,y,z) via home all et qu'on rectifie la hauteur du lit, lors du début de l'impression, la tête bouge en z et finit avec une hauteur différente

Or, si la tête est trop loin, la première couche est mal faite et le «boudin» extrudé n'est pas écrasé correctement par la buse, du coup on voit les fils... si elle est trop près, elle racle le plastique et ça chie dans la colle dès le début.

Je trouverai comment régler à coup sûr.

Voici donc un exemple de buse trop haute d'un micron de poil de cul: alt

La buse étant trop loin, on voit nettement que la dernière couche ne recouvre pas les couches de remplissage: on constate que les fils sont apparents...

Toutefois, l'épaisseur des couches est visiblement plus fine.

alt alt alt alt alt

Le résultat n'est pas très esthétique, mais par contre, je suis très satisfait de la solidité de l'objet après refroidissement... on sent qu'on peut faire des choses très résistantes.

Tentative suivante

Après re réglage de la hauteur du lit, le résultat est sans conteste bien meilleur en ce qui concerne la couche de surface: alt alt

On peut observer que les couches ont été mieux aplaties par le passage ce qui donne une surface sans vides. En ce qui concerne l'aspect un peu rugueux, je pense qu'un ponçage au grain fin à l'eau en aura raison (on peut également vernir l'objet)

alt alt alt

Conclusion

Obtenir de bons résultats passe par la maîtrise de chaque niveau de conception:

  1. la modélisation de l'objet dans freecad (notamment le niveau de finesse qu'on peut espérer...)
  2. la reprise de l'objet sous Slicr (ou un autre trancheur) qui va convertir l'objet en gcode (le langage de l'imprimante) et le découper en tranches successives puis planifier les déplacements de la tête d'impression. C'est là que certains réglages peuvent être effectués, comme l'épaisseur des couches, la densité de l'objet etc.
  3. l'impression proprement dite et le préréglage de l'imprimante (surtout la hauteur du bed, mais il y a sans doute des configurations possibles vu le nombre d'options dans le menu )

Voilà pour aujourd'hui.

Lire la suite de Prusa i3: second rendu, de (GROS) porte-clés

Fil RSS des articles de ce mot clé