L’Etat supprime les aides au maintien de l’agriculture bio

L'état décide de ne plus subventionner les exploitations bio actuellement en place, pour reporter les financements vers les "conversions" (les agriculteurs "traditionnels" qui passent bio). Le tout sur demande de laFNSEA, au motif que "le marché décidera".

Traduction : il y a un marché grossissant sur le bio, donc plutôt qu'aider les (plutôt petit) producteurs actuels à se maintenir ET d'aider les autres à se convertir, on préfère filer des thunes à la grosse agro-industrie représentée par la FNSEA.

D'une seule pierre deux coups : on mets les petits producteurs dans la merde, ce qui dégage le marché pour que les gros viennent s'imposer d'autant plus facilement qu'ils seront subventionnés et qu'ayant plus de moyens, ils pourront casser les prix.

Et à la fin, qui c'est qui va se retrouver dans quelques années avec une agriculture "bio" ultra-concentrée au service des grands groupe et de qualité dégueulasse ? Parce que bon, vu qu'il faut satisfaire une demande massive et qu'on va pas demander à la FNSEA de se tenir à des normes trop strictes (pas macronien, ça les normes trop strictes) on va voir les normes bio s'assouplir assez vite.

Rien à ajouter...

Via Riff's Links


✍ Écrire un commentaire

Quelle est la cinquième lettre du mot lkgyai ?