Les députés adoptent l’obligation de déclarer tous ses identifiants électroniques

Super... comportement suspect ? -> obligation de dévoiler TOUS TES IDENTIFIANTS !!! TOUS !!!

"Un seul identifiant oublié, trois ans de prison et 45 000 euros d'amende"

Aïe.
Je résume les contre arguments ici (copicollage):

  1. Cette obligation « porte une forte atteinte aux libertés constitutionnelles : respect de la vie privée, secret des correspondances et droits de la défense ».
  2. « nul n’est tenu de participer à sa propre incrimination » (décision du Conseil constitutionnel du 4 novembre 2016 qui a rappelé « le principe selon lequel nul n’est tenu de s’accuser, dont découle le droit de se taire ».)
  3. cette mesure viendrait heurter le principe de nécessité puisque la loi sur le renseignement prévoit depuis le 24 juillet 2015 une armada de mesures pour « récupérer les identifiants techniques de connexion, sous le contrôle de la Commission nationale de contrôle des techniques de renseignement ou du juge administratif, qu’il s’agisse de l’accès aux données de connexion (article L. 851‑1 du Code de la Sécurité intérieure) ou du recueil en temps réel des données de connexion (article L. 851‑2 du Code de la Sécurité intérieure) ».
  4. les députés GDR ont jugé « paradoxal » d’inscrire cette obligation dans le droit commun alors qu’elle n’est pas prévue dans le cadre de l’état d’urgence, censé être plus sécuritaire que sécuritaire.



    Ugo Bernalicis (FI): « Donc, je résume : on est suspect, on n’a pas de preuve, on est suspect. On peut se voir poser un bracelet avec le consentement, on doit sinon pointer une fois par jour et puis en plus, on doit communiquer ses identifiants, numéro de téléphone, etc. (…) C’est aller très loin dans la remise en cause des libertés individuelles (...) ou alors les principes évoqués de se taire (…) ne veulent plus rien dire dans cette ère d’infrasoupçon »



    On est passé de présumé innocent à coupable par défaut tranquilou, comme ça, détendu du gland...

« Faut arrêter avec le méchant patron » – JCFrogBlog4

J'aime beaucoup ce billet, merci JCFrog !

Mais arguer de l’honnêteté de la majorité des employeurs pour par exemple casser le droit du travail est pour moi un non sens. On entend plus que cette chansonnette “il faut faire confiance” dans la bouche de nos gouvernants dirigeants. Il ne peut être question de confiance dans ces affaires. La loi est entre autre là pour protéger du pire. Cette position c’est pour moi comme vouloir adoucir la législation sur le crime organisé au prétexte que la plupart des citoyens sont honnêtes. C’est irresponsable.

Via Mastodon


L’Etat supprime les aides au maintien de l’agriculture bio

L'état décide de ne plus subventionner les exploitations bio actuellement en place, pour reporter les financements vers les "conversions" (les agriculteurs "traditionnels" qui passent bio). Le tout sur demande de laFNSEA, au motif que "le marché décidera".

Traduction : il y a un marché grossissant sur le bio, donc plutôt qu'aider les (plutôt petit) producteurs actuels à se maintenir ET d'aider les autres à se convertir, on préfère filer des thunes à la grosse agro-industrie représentée par la FNSEA.

D'une seule pierre deux coups : on mets les petits producteurs dans la merde, ce qui dégage le marché pour que les gros viennent s'imposer d'autant plus facilement qu'ils seront subventionnés et qu'ayant plus de moyens, ils pourront casser les prix.

Et à la fin, qui c'est qui va se retrouver dans quelques années avec une agriculture "bio" ultra-concentrée au service des grands groupe et de qualité dégueulasse ? Parce que bon, vu qu'il faut satisfaire une demande massive et qu'on va pas demander à la FNSEA de se tenir à des normes trop strictes (pas macronien, ça les normes trop strictes) on va voir les normes bio s'assouplir assez vite.

Rien à ajouter...

Via Riff's Links


Pétition · Président de la République Française: Réquisitionnez l'héritage de Liliane Bettencourt - Change.org

... cette année, la fortune de Liliane Bettencourt s’élevait à 35,8 milliards d'euros.
Ses revenus lui permettait de gagner en 19 minutes le salaire annuel moyen des Français.

Quand la plupart de nos concitoyens s'éteignent, c'est après avoir vécu avec une pension faible (Les retraités français reçoivent en moyenne 1.376 euros brut par mois) voire misérable (10% des retraités vivent sous le seuil de pauvreté). Dans de nombreux cas, c'est leur travail qui les a tués. Les ouvriers exposés à l'amiante, les agriculteurs aux pesticides, n'ont même pas pu bénéficier du repos que la société leur devait. Ils ne laissent souvent pas grand chose à leurs enfants, et la plupart des jeunes Français ne peuvent compter que sur eux pour accumuler de quoi vivre correctement.

  • Un cinquième de la fortune de Madame Bettencourt suffirait à résorber le déficit de la sécurité et de nous permettre d'avoir un système de santé digne de ce nom.


  • le gouvernement estime pouvoir économiser 1 milliards grâce à la baisse de 5€ d'APL. Ces 5€ constituent pourtant une somme non négligeable pour des gens qui sont le plus souvent pauvres et précaires [...] pourquoi ne pas prendre un 35ème de la fortune de Madame Bettencourt pour éviter d'avoir à ponctionner les Français qui sont dans le besoin ?

  • [les français] sont désormais 5 millions à vivre avec moins de 846€ par mois pour se nourrir, se loger, se vêtir, se soigner. Si on répartissait la fortune de Liliane Bettencourt entre tous ces gens, ils empocheraient chacun 7160€ et leur vie changerait.

    Liliane Bettencourt avait hérité de sa fortune. [...] Ses héritiers vont maintenant prendre sa suite. Ils n'ont rien fait pour ça. Aucune religion, aucune morale, aucun système philosophique ne justifient sur terre la possession d'une telle somme.

Dis donc, je ne suis pas seul à gueuler contre la fortune des supernantis...

Fil RSS des articles de ce mot clé