Loïc Mathaud sur Twitter : Sinon ils peuvent juste payer leurs impôts qui serviront, entre autre, à l'éducation

Google qui fait un coup de com avec l'aide de notre très cher roi président.

flouze

Faisons nos comptes: petite «analyse» sans prétention:


En gros, ils «offrent» 100.000 «formations numériques» par an aux français (aucune précision sur la durée ou les modalités de ces formations, comme le nombre de participants par session, le contenu, le type de formation etc.)
Bon, mettons que chaque formation coûte à Google entre 500 et 1000€/pers. (supposition basée sur une recherche rapide du prix des formations au numérique, faute de mieux compte tenu de l'opacité de l'information). Coût total de l'opération pour le géant amerloque: entre 50.000.000 et 100.000.000 € par an.

Donc -c'est évident, mais ça va mieux en le disant- Google ne nous fait pas un cadeau avec cette proposition, il retourne une situation déjà scandaleuse à son avantage.


le colonel

Mais c'est nouveau ces petites formations si sympas, là ?!

Ben non.


secte

 Et on n'a pas encore parlé du contenu de ces formations ?!

Ben non, hein, ce serait trop simple. Quand on cherche un peu, on s'aperçoit que d'habitude, les «formations» proposées par Google sont à distance: on se connecte à un site et on suit un tuto amélioré... Coût réel de l'opération pour le géant étatsuniens, dont l'activité principale -rappelons-le- est l'hébergement de ses propres serveurs avec des capacités de stockage et de traitement dantesques: peanuts. Héberger une chtite plate-forme d'e-learning accessibles à 100.000 personnes par an... ?!

Mouhouhaha.

deplus

Qui plus outre (et non des moindres)

Quel contenu les victimes usagers de cette arnaque ce service vont-ils recevoir ? Petit florilège des «formations» proposées sur https://learndigital.withgoogle.com/pourlespros/topic-library :

  • Les opportunités qu'offre Internet (pour piner tout le monde, c'est bien ça ?!)
  • Vos premiers pas vers le succès sur Internet (facile, créez une entreprise basée en Irlande et pratiquez le fiscfucking)
  • Développez votre présence en ligne (et gavez-vous avec les données que vous collectez)
  • Communiquez grâce aux e-mails (ça sent la formation d'avenir)
  • Familiarisez-vous avec la recherche (apprenez à être dépendant de NOS services, les autres c'est tous des cons #traduisonsLes)
  • Faites-vous connaître grâce à la recherche (apprenez à nous payer pour remonter dans nos résultats)
  • Faites en sorte que la recherche fonctionne pour votre entreprise (cf ci-dessus)
  • Faites-vous remarquer grâce aux annonces sur les moteurs de recherche (cf ci-dessus)
  • Améliorez vos campagnes sur les moteurs de recherche (ha ben c'est tout pareil, alors ?!)
  • Aidez les gens près de vous à vous trouver en ligne (devenez de bons petits collabos en transmettant l'idée que seul Google est bien)
  • Tirez profit des opportunités qu'offre le mobile (et apprenez à pomper sans vergogne les données personnelles)
  • Approfondissez la publicité display (devenez un agent de cette société de merde où le CONsommateur doit être stimulé par la pub où qu'il se trouve cf https://lentreprise.lexpress.fr/marketing-vente/promotion-communication/la-pub-dans-les-toilettes-c-est-bon-pour-le-trafic_1526276.html attention, c'est l'express, donc, nausées à la clé)
  • Développez-vous à l'international (tout en n'ayant officiellement qu'une petite entreprise de 7500€ de capital)
  • La puissance de la vidéo sur Internet (et de la pub forcée avant les vidéos de votre plate-forme, et de la censure) etc. etc.

C'est chouette le formatage la formation proposée par ces salopards ?! un magnifique projet de société...


dans l'cul lulu

Conclusion

C'est de la mârde. Non seulement le président autorise Google à ne pas payer ce qu'il nous doit, comme à son habitude, mais en plus ils se foutent ouvertement de notre gueule en réchauffant du vieux vomi à la crotte de nez.

Quand le culot éhonté se mêle au cynisme le plus complet ça donne ça. A sa façon, Google est à l'humanité ce que les usines sont à la beauté: Vous savez, ces usines tellement hideuses et immondes qu'elles en deviennent fascinantes...

Face aux profondeurs abyssales de leur manque de solidarité et d'humanité, on est pris de vertige parfois.

Tu peux te les coller dans le côlon, tes formations gratuites, mon connard, on te les laisse et on va continuer à se former sans toi. En attendant, paye ce que tu nous dois, enfoiré.


résumé des sources:

Les députés adoptent l’obligation de déclarer tous ses identifiants électroniques

Super... comportement suspect ? -> obligation de dévoiler TOUS TES IDENTIFIANTS !!! TOUS !!!

"Un seul identifiant oublié, trois ans de prison et 45 000 euros d'amende"

Aïe.
Je résume les contre arguments ici (copicollage):

  1. Cette obligation « porte une forte atteinte aux libertés constitutionnelles : respect de la vie privée, secret des correspondances et droits de la défense ».
  2. « nul n’est tenu de participer à sa propre incrimination » (décision du Conseil constitutionnel du 4 novembre 2016 qui a rappelé « le principe selon lequel nul n’est tenu de s’accuser, dont découle le droit de se taire ».)
  3. cette mesure viendrait heurter le principe de nécessité puisque la loi sur le renseignement prévoit depuis le 24 juillet 2015 une armada de mesures pour « récupérer les identifiants techniques de connexion, sous le contrôle de la Commission nationale de contrôle des techniques de renseignement ou du juge administratif, qu’il s’agisse de l’accès aux données de connexion (article L. 851‑1 du Code de la Sécurité intérieure) ou du recueil en temps réel des données de connexion (article L. 851‑2 du Code de la Sécurité intérieure) ».
  4. les députés GDR ont jugé « paradoxal » d’inscrire cette obligation dans le droit commun alors qu’elle n’est pas prévue dans le cadre de l’état d’urgence, censé être plus sécuritaire que sécuritaire.



    Ugo Bernalicis (FI): « Donc, je résume : on est suspect, on n’a pas de preuve, on est suspect. On peut se voir poser un bracelet avec le consentement, on doit sinon pointer une fois par jour et puis en plus, on doit communiquer ses identifiants, numéro de téléphone, etc. (…) C’est aller très loin dans la remise en cause des libertés individuelles (...) ou alors les principes évoqués de se taire (…) ne veulent plus rien dire dans cette ère d’infrasoupçon »



    On est passé de présumé innocent à coupable par défaut tranquilou, comme ça, détendu du gland...

« Faut arrêter avec le méchant patron » – JCFrogBlog4

J'aime beaucoup ce billet, merci JCFrog !

Mais arguer de l’honnêteté de la majorité des employeurs pour par exemple casser le droit du travail est pour moi un non sens. On entend plus que cette chansonnette “il faut faire confiance” dans la bouche de nos gouvernants dirigeants. Il ne peut être question de confiance dans ces affaires. La loi est entre autre là pour protéger du pire. Cette position c’est pour moi comme vouloir adoucir la législation sur le crime organisé au prétexte que la plupart des citoyens sont honnêtes. C’est irresponsable.

Via Mastodon


L’Etat supprime les aides au maintien de l’agriculture bio

L'état décide de ne plus subventionner les exploitations bio actuellement en place, pour reporter les financements vers les "conversions" (les agriculteurs "traditionnels" qui passent bio). Le tout sur demande de laFNSEA, au motif que "le marché décidera".

Traduction : il y a un marché grossissant sur le bio, donc plutôt qu'aider les (plutôt petit) producteurs actuels à se maintenir ET d'aider les autres à se convertir, on préfère filer des thunes à la grosse agro-industrie représentée par la FNSEA.

D'une seule pierre deux coups : on mets les petits producteurs dans la merde, ce qui dégage le marché pour que les gros viennent s'imposer d'autant plus facilement qu'ils seront subventionnés et qu'ayant plus de moyens, ils pourront casser les prix.

Et à la fin, qui c'est qui va se retrouver dans quelques années avec une agriculture "bio" ultra-concentrée au service des grands groupe et de qualité dégueulasse ? Parce que bon, vu qu'il faut satisfaire une demande massive et qu'on va pas demander à la FNSEA de se tenir à des normes trop strictes (pas macronien, ça les normes trop strictes) on va voir les normes bio s'assouplir assez vite.

Rien à ajouter...

Via Riff's Links


Fil RSS des articles de ce mot clé