Éteignez vos appareils - Le Hollandais Volant

La vache, c'est énorme !

La consommation d'appareils en veille n'a pas toujours été si importante, si ?
J'ai l'impression que les fabricants se foutent un peu de la consommation «éteinte» pour ne chiffrer (et donc ne classer A/B/C etc) que la conso allumée.

Outre leur consommation, je me demande si cette augmentation n'est pas due à une activité plus importante de l'appareil en veille: genre la smartTV qui continue à se connecter à ses serveurs, le chauffage intelligent qui fait des trucs dans ton dos etc. Parce que merde, un circuit qui attend un signal IR pour allumer l'appareil n'a CLAIREMENT PAS BESOIN de tant d'énergie.

Si tu dois faire le tour des appareils le matin et le soir, ça fait un peu le sketch de Sellig: https://www.youtube.com/watch?v=SZIGZndBCho

Via SebSauvage


Brexit : les premier migrants anglais arrivent en vue des côtes de Calais

Mouhouhaha

N'empêche, vu d'ici, c'est quand même kafkubuesque... (oui, ça n'existe pas, mais je néologise si je veux)

Je me demande quelle proportion d'anglais représente cette faction ultra brexit.

En gros une moitié est pour le brexit; disons encore une moitié de cette moitié est pour un brexit dur sans accord. Donc, en définitive, les anglais se couvrent internationalement de ridicule pour 25% de la population ?!

Via Liandri


Et au milieu coule une river

En guise d'introduction liminaire,

ce qui constitue un effroyable pléonasme comme dirait Desproges, et si on commençait par cet extrait de poème de Chamfort (le poète, hein, pas le chanteur... lui on s'en fout)

Temps heureux où chacun ne s’occupait en France
Que de vers, de romans, de musique, de danse,
Des prestiges des arts, des douceurs de l’amour!
Le seul soin qu’on connût était celui de plaire,
On dormait deux la nuit, on riait tout le jour,
Varier ses plaisirs était l’unique affaire.

image
Heu, oui, sans doute un temps béni pour les nobles mon gros, parce que le croquant lambada, lui, il a toujours trimé comme un goret pour les clopinettes que ta caste lui laissait... bon, en même temps, on peut pas trop t'en vouloir parce que -sans vouloir te blesser (gag)- t'étais franchement pas le couteau le plus affûté du tiroir (et re gag).

La chine, encore elle,

image
fait à nouveau parler de son superbe système de contrôle social et de ses magnifiques et inévitables usages dans le quotidien laborieux des dictatures: le système de notation patriotique et citoyenne commence déjà à prouver son utilité dans la vie des esclaves chinois qui se voient interdire certains droits et l'accès à certaines ressources en fonction de leur note. Encore bravo à tous.

Moi, ça me donne envie de me faire des cagoules avec thispersondoesnotexist.com

Puisqu'on en est à parler de surveillance...

image
Microsoft travaillerait sur Windows Lite ce qui me pousse inévitablement à me demander ce qu'ils vont en retirer ? Les connexions vers des sites dès l'install ou les 534 méthodes de pistage incluses dans 10 ? + Si ils en sont à dépourrir leur OS, qu'ils fasse pareil pour minecraft

Il semblerait que les critiques littéraires

image
ne lisent pas les livres qu'ils conchient... wow, quelle surprise ! Si on fait abstraction du bullshit global et du ton condescendant et supérieur de l'auteur, on peut retenir qu'au moins, il avoue qu'il ne l'a pas lu. Pour ma part, je n'ai pas lu HP non pas parce que je trouverais ça mauvais ou mal écrit, mais plutôt parce que je ne suis pas la cible: je me sens comme un vieux dans une chambre d'ado.

Les IA semblent racistes

image
spécialement dans le milieu automobile... Ben les «IA» ne sont que des algo qui apprennent à réagir en fonction des données modèle qu'on leur fournit dans la période d'apprentissage... Si les données manquent de représentativité et que l'on ne fournit pas autant de personnes non blanches que de personnes blanches, l'algo est moins efficace dans la reconnaissance d'un cas que de l'autre (« La base de données d’apprentissage contient environ 3,5 fois plus d’exemples de piétons des catégories 1 à 3 [à la peau claire, NDLR] ».)

L'IA n'est pas raciste en elle-même, elle raisonne en fonction du modèle qu'on lui fournit. A mes yeux, c'est aussi inquiétant.

Tu m'étonnes que les copains

aient envie de partir et d'essayer d'améliorer la situation... De toutes façons, face à l'absurdité du monde, il n'y a pas tant de réponse que ça: ou tu te retrousses les manches, comme Erase, ou tu restes dans ta zone de confort à te débattre à ton niveau, comme... ben comme moi, merde. Chapeau à toi encore une fois, mon pote !

Le résumé d'un mois en France

ben c'est pas joyeux ! L'article parle de lui-même, ça vaut le coup

Fortnite, le jeu dont la #teamVieux se fout

image
et qui cartonne chez les djeuns: un succès explicable, et pas seulement parce que c'est de la méchante manipulation. Je n'ai pas compris cette haine envers un jeu somme toute assez bien foutu. Comme toujours, il conviendra d'en parler avec vos ados au lieu de critiquer connement un truc qui est important pour eux... pardon, qu'ils kiffent. On s'en fout qu'il s'agisse de manipulation du moment qu'on en est conscient et qu'on ne figure pas dans la liste de ceux qui claquent leur pognon dedans.

Les plagiats chez les comiques

image
serait monnaie courante... Des répliques, des vannes entières voire même la gestuelle, le ton etc. Comme le dit François Rollin, avant ça se voyait pas parce que le temps que ça franchisse l'atlantique, on était mort... mais maintenant, on te prend la main sur le Ctrl+C n'importe quand. Je suis assez d'accord: le spectateur doit savoir pourquoi il paie. S'inspirer, oui, plagier non. Sans compter que cette pitin de mode du standup, je peux plus la voir...

Bon, après, faut pas non plus en faire un cake: tout le monde finit par s'essouffler.

La river c'est aussi des trucs utiles

En CSS

En JS

Apprendre à penser juste

Quelques flux RSS à suivre pour faire une piqûre de rappel afin d'éviter nos propres biais de raisonnement et de tomber le moins possible dans le panneau des médias peu scrupuleux:

Et des machins indispensables

Pour terminer sur une conclusion finale

Quelques images dont certaines auraient pu figurer dans le prochain c'est con j'ai ri et d'autres dans une rubrique «I'm NOT crying, you are !»

Bon à savoir

A9OgK3n.jpg Comment introduire discrètement des clopes dans une école américaine

Alex-was-a-good-boy.jpg Donc là: 1 je me lève, 2 je me mets en PLS, 3 je pleure.

Utile

CXFQlup.jpg Les choses qu'on peut dire quand on n'a rien à dire

Ta gueule Karen

Damnit-Karen.jpg

Le monde se divise en deux catégories

Eat-it-hot-and-burn-your-mouth-like-a-warrior.jpg Perso, je hasafashafsasse, et vous ?!

Bon, là, j'ai ri

Goddamit-Doreen.jpg

Confucius ?

JESaUko.jpg Des fois, c'est ta grande gueule qui t'empêche d'avancer

Need

MjsPMa6.jpg J'adore le Boner pill blue

EU MIRAKEUL ! \o/

MobeypK.jpg Oui, prends une douche d'abord... on a le temps.

Le monde d'aujourd'hui en UNE image

National-Geographic-magazine-that-warns-about-danger-of-plastic-bags-comes-inside-a-plastic-bag-that-is-inside-a-plastic-bag.jpg

Comment les chiens et les chats sont arrivés sur terre

Pupper.jpg Tout s'explique

Puzzle

So-proud.jpg Comme on dit chez les Kennedy: « ne nous laissons pas abattre ! »

Destrction 100

Thats-whats-up.jpg ouais, ta gueule en fait.

...

Yes-I-have.jpg Pfch

Excellente idée pour foutre la merde

aXRgJls.jpg C'est une très «bonne» idée ou une très bonne «idée» ?

Des tomates d'un goût douteux

uCAdi1b.jpg

Allez

Histoires de pamplemousses, de saucisses, d'amandes et de... bite de cochon.

Aujourd'hui, à la caisse du supermarché du coin, la jeune caissière regarde les pamplemousses d'un air désemparé, lève les yeux et demande: «c'est quoi ?»

non, mais, des PAMPLEMOUSSES...

Je vis dans un monde où des gens n'ont jamais vu de pamplemousses (tout en bossant dans un magasin qui en vend)

Si seulement c'était un fait isolé, mais non:

  • une autre fois, c'étaient des amandes que la caissière ne reconnaissait pas. Des pitins de fucking AMANDES... ya pas plus con qu'une amande.
  • Il y a quelques semaines, à la cantine, une élève de cinquième ne comprenait même pas le concept de saucisse. Un collègue lui explique qu'il s'agit de porc. Sourcils en accent circonflexes de la part de la môme. Mon collègue ajoute: «c'est du cochon». Et là, après un temps de réflexion visiblement infructueux, elle finit par demander: «c'est sa bite ?» Donc, celle-ci ignore ce qu'est une saucisse mais voit très bien en quoi consiste une bite.

Les plus taquins se rappelleront de la blague de la capote et de la véranda, on n'en est pas loin.

la question qui me vient: pourquoi ?

Après un légitime et bref passage en PLS mentale, histoire d'évacuer ma consternation, je me demande comment c'est possible... La seule explication qui me vient, de bite en blanc [gag], c'est que ce que je considère comme des denrées de consommation courante sont des aliments de luxe pour ces personnes (et je culpabilise aussitôt pour ma réaction première).

Mais non, quand même, faut pas pousser:

J'aimerais bien sûr éviter le mépris de classe, la condescendance etc.

Mais bon...

  1. même si on n'a pas les moyens d'acheter un truc, on en a déjà VU (ces mêmes personnes n'ont pas les moyens d'acheter un Iphone mais savent bien ce que c'est et peuvent le reconnaître)
  2. les deux caissières en question portaient des vêtements pas spécialement bon marché et étaient bien maquillées, ongles faits... Si on en est à ne pas pouvoir se payer un pamplemousse, on fait l'impasse sur les produits d'une nécessité plus «discutable», il me semble (mais c'est peut-être un point de vue de privilégié, j'en suis conscient).
  3. autant l'élève était encore jeune, donc naïve (quoique), autant les caissières sont adultes...
  4. les caissières bossent dans un magasin qui VEND ces denrées. Elles les ont même probablement mises en rayon (c'est un petit supermarché de village)... faut-il se foutre éperdument de ce qu'on fait pour ne même pas LIRE LE NOM des trucs qu'on place sur les gondoles.

Il s'agit à mon sens davantage d'ignorance plus ou moins volontaire, dans le sens ou on ne prête AUCUN intérêt à ce qui nous entoure, que d'une impossibilité sociale/culturelle/intellectuelle/héritée/systémique dont ces personnes seraient victimes. Ça correspond d'ailleurs à une impression que je ressens depuis des années avec mes élèves: plus le temps passe et plus la proportion d'élèves impossible à intéresser grandit. Ils ne s'étonnent de rien, regardent le monde avec désintérêt voire mépris.

Je laisse le «pourquoi» en suspend...

Lire la suite de Histoires de pamplemousses, de saucisses, d'amandes et de... bite de cochon.

Gleyfy Brauly: aussi improbable, ça devient presque beau...

Un de mes potes m'a fait découvrir un... "talent" assez... inhabituel: Gleyfy Brauly.
Il s'agit d'un individu qu'il faut bien se résoudre à appeler un musicien-chanteur faute de terme plus approprié dont la particularité réside dans son style pour le moins unique et personnel. Voyez son interprétation d'Another brick in the Wall, je vous fais juge.

Je me dois tout de même d'alerter les personnes qui auraient le moindre talent musical - voire simplement une oreille capable de percevoir les fausses notes - d'être particulièrement attentive à leurs réactions physiologiques, un malaise étant toujours à craindre.

Le gars se balance à un tel point de la musique, de la mélodie et des paroles que la performance relève du trapèze volant.

Dans son tour de chant, on a aussi No woman no cry ou Wind of change

Bon courage à tous, que le monstre de spaghetti volant vous ait en sa sainte garde...

Fil RSS des articles de ce mot clé