Situations de crise : 7 conseils pour déjouer les rumeurs

A retenir:

  • Partez du principe qu’une information donnée sur le web par un inconnu est par défaut plus fausse que vraie.
  • Fiez-vous plutôt aux médias reconnus, aux journalistes identifiés. Ne considérez pas pour autant que cela suffit à rendre leurs informations vraies. Dans des situations de crise comme celle-ci, l’information circule très vite et peut souvent s’avérer par la suite erronée. Il vaut mieux attendre que plusieurs médias donnent un même fait pour le considérer comme établi.
  • Une photo n’est jamais une preuve en soi, particulièrement quand elle émane d’un compte inconnu. Elle peut être ancienne, montrer autre chose que ce qui est dit ou être manipulée. On peut le vérifier en entrant l’URL de l’image sur Google images ou sur le site TinEye.
  • Vérifiez la date de l’information, image ou vidéo : sur les réseaux sociaux, il arrive qu’une publication ancienne « remonte » lorsqu’elle est très partagée. On risque de prendre comme une nouveauté un fait qui date de plusieurs mois.
  • Un principe de base est de recouper : si plusieurs médias fiables donnent la même information en citant des sources différentes, elle a de bonnes chances d’être avérée.
  • Méfiez-vous aussi des informations anxiogènes (type « ne prenez pas le métro, un ami a dit un autre ami que la police s’attendait à d’autres attentats ») que vous pouvez recevoir via SMS, messages de proches, etc, et qui s’avèrent fréquemment être des rumeurs relayées sans réelle source.
  • Evitez les sources indirectes du type « la femme d’un ami d’un collègue » ou « un ami d’ami » ou prétendument institutionnelles mais très floues comme « quelqu’un qui travaille à la police/à la DGSI/dans l’armée ».

30 Questions à Poser à Votre Enfant à la Place de

J'aime bien les questions

  1. Qu’est-ce que tu as mangé à midi ?
  2. Est-ce que tu as vu quelqu’un se mettre les doigts dans le nez ?
  3. À quel jeu as-tu joué pendant la récré ?
  4. Quelle est la chose la plus drôle qui te soit arrivée aujourd’hui ?
  5. Est-ce que quelqu’un a fait quelque chose de super gentil pour toi ?
  6. Quelle est la chose la plus gentille que tu aies faite pour quelqu'un aujourd’hui ?
  7. Qui t’a fait rigoler aujourd’hui ?
  8. Quel instituteur (ou institutrice) survivrait à une attaque de zombies ? Pourquoi ?
  9. Qu’est-ce que tu as appris de nouveau aujourd’hui ?
  10. Qui a apporté le meilleur goûter aujourd’hui ? Qu’est-ce que c’était ?
  11. Quel défi as-tu relevé aujourd’hui ?
  12. Si l’école était un manège, lequel serait-elle ? Pourquoi ?
  13. Comment noterais-tu ta journée à l’école, de 1 à 10 ? Pourquoi ?
  14. Si un de tes camarades pouvait remplacer le maître ou la maîtresse pour une journée, qui choisirais-tu ? Pourquoi ?
  15. Si tu avais la chance d’être l'instituteur (ou l'institutrice), quelle matière aimerais-tu enseigner ?
  16. Est-ce que quelqu'un t'a énervé aujourd'hui ?
  17. Qui aimerais-tu avoir comme ami(e) que tu n’as pas encore? Pourquoi?
  18. Quelle est la règle la plus importante de ton maître / ta maîtresse ?
  19. Quelle est la chose la plus amusante à faire pendant la récré ?
  20. Est-ce que ta maîtresse / ton maitre te rappelle quelqu’un que tu connais ? De quelle manière ?
  21. Raconte-moi quelque chose que tu as appris sur un de tes amis aujourd’hui.
  22. Si des extra-terrestres débarquaient dans ton école et enlevaient des enfants, qui aimerais-tu que ce soit ?
  23. Qu’est-ce que tu as fait aujourd’hui qui a été utile ?
  24. Quand est-ce que tu t'es senti le plus fier de toi aujourd’hui ?
  25. Quelle a été la règle la plus difficile à respecter aujourd’hui ?
  26. Quelle est la chose la plus importante que tu aimerais apprendre avant la fin de l’année scolaire ?
  27. Quelle personne dans ta classe est ton exact contraire ?
  28. Quel endroit dans la cour est le plus amusant ?
  29. Quelle activité aimerais-tu maîtriser cette année ?
  30. Est-ce qu’il y a des enfants qui ont du mal à suivre les règles dans ta classe ?
    Via Bill2's Links


Faut-il interdire les Stan Smith? | Slate.fr - Choses vues, sur le web et ailleurs

Il existe 2 figures de style à même de montrer sans coup férir que leur auteur est un connard :

  • tenter de rendre quelqu'un/quelque chose ridicule en le féminisant (ça peut paraitre grossier comme ça, mais c'est plus courant qu'on ne le croit, ouvrez l’œil.) ;
  • ridiculiser un phénomène en l'associant à un pays/un peuple jugé aussi ridicule que le phénomène en question. C'est plus que souvent le tour des belges, ces abrutis ne se nourrissant que de frites, et de plus en plus souvent des allemands, beaucoup plus nostalgiques du IIIème Reich qu'ils ne veulent le reconnaitre et/ou passant leurs temps à se bourrer la gueule à la bière. L'auteur de cet article fait très fort en réussissant à cumuler les deux clichés

Merci Sammy, je note ces deux critères assez visibles qui permettent de percevoir facilement la pseudo argumentation (à sortir sous forme interrogative: «Ha, si c'est féminin, c'est ridicule pour toi ? intéressant ! Tu peux développer ?» )


bullshit detector !

Via SammyFisher
Fil RSS des articles de ce mot clé