Service national universel : le gouvernement vise 400.000 jeunes en 2022 | Les Echos

Voir cette merde de sévice national réinstauré par ceux qui y ont échappé (Macron parce que trop jeune et Ciotti parce que Népotisme (voir et ), ça me fout la gerbe.

Donc, en résumé:

  • marseillaise à tous les étages ( dès l'école hein... )
  • ordre serré voir là «on y va en colonne!»
  • garde-à-vous «"Mettez bien vos polos, pour que ça fasse propre", conseillent directeurs et tuteurs du centre, sourcilleux du positionnement des casquettes, des chaussures, des boutons de pantalon… ou encore des pouces.»
  • levée des couleurs et culte du drapeau
  • «bilan» de compétences en sport, en français... c'est vrai qu'on ne le fait pas dans l'éducation nationale, ça...
  • inégalité des citoyens qui se verraient «tirés au sort» ou sélectionnés en fonction de «leur mois de naissance» (pair/impair) pour savoir qui aura la joie et le privilège d'aller se faire emmerder par des gradés incultes et frustrés.
  • Selon Macon le service national universel est « la matrice indispensable au coeur de notre école [et] qui va irriguer des vocations ». Voilà. Si vous n'avez pas compris de quoi ça s'agit que qu'est-ce qu'il a dit le monsieur, c'est normal, c'est une phrase creuse sur laquelle les politiques doivent se branler, je ne vois que ça. Irriguer des vocations... dans l'armée. Mais oui ducon.
  • budget débloqué: 700 millions d'euros pour les 400.000 jeunes de 2022... donc, calcul rapide... 1.4 milliards d'euros pour les 800.000 de 2023. On réduit les budgets de l'éducation nationale, de la santé, des aides sociales... mais pour ces merdes, y'en a du pognon...image

Mais bordel, comment faire pour les empêcher de refoutre cette merde ?

image
Via https://www.sammyfisherjr.net/Shaarli/?qzwSqg
Fil RSS des articles de ce mot clé
  • C'est Dredi , j'ai l'impression d'avoir couru toute la semaine pour échapper au clown tueur...
    Ne riez pas.