Suppression de l'élection du président au suffrage universel direct : la proposition choc d'un député MoDem [Erwan Balanant]

Son amendement, finalement rejeté, appelait à ce que le chef de l’État soit élu « pour sept ans par un collège électoral », remettant ainsi en cause l’article 6 de la Constitution de la Ve République qui prévoit que le président de la République est élu pour « cinq ans au suffrage universel direct ». Pas vraiment convaincu lui-même de sa proposition, le vice président de la Commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l'administration générale de la République souhaitait surtout « ouvrir un débat sur la forte présidentialisation de la Ve République et ses conséquences ».

Ou alors il élargit la fenêtre d'Overton...

Les hommes politiques, j'vais vous faire un aveu, ne sont pas bêtes. Vous vous rendez compte de la gravité ? Ils sont intelligents. Ça veut dire que tout ce qu'ils font, ils le font exprès. Ils y réfléchissent, ils y pensent.

✍ Écrire un commentaire

les commentaires relevant du SPAM seront filtrés et dégagés direct...

Quelle est le premier caractère du mot y70eu ?