Linux Mint et les pilotes ATI proprios... règles de base

Rhaaalalaaaa, je le sais pourtant: 

Règle N°1 : si ça marche, touche à rien

Règle N°2 : si tu déroges à la règle N°1, ça VA MERDER !

Règle N°3 : si tu as déjà dérogé à la règle N°1, bien fait pour ta gueule, je t'avais prédit que ça merderait..

 

Hier-soir, comme je testais le jeu Only If, gratuit sur steam, et que les textures s'avéraient baveuses et clignotantes, je me suis dit qu'en mettant les pilotes ATI prévus par le constructeur, ça devrait corriger le problème...

 

Ahahah  

 

Au redémarrage tout-à-l'heure, j'ai eu droit à un superbe message d'erreur m'informant que «le démarrage du serveur x a échoué»

 

Pour corriger cette erreur, c'est par là...

 

 


Bon, histoire de retrouver mon bureau, je devais virer les pilotes défectueux... après recherche, je suis tombé sur un tuto très complet http://doc.ubuntu-fr.org/radeon que je résume ici en quelques mots.

 

 

sudo service lightdm stop
sudo sh /usr/share/ati/fglrx-uninstall.sh
sudo apt-get remove --purge fglrx*
sudo apt-get remove --purge xserver-xorg-video-ati xserver-xorg-video-radeon  
sudo apt-get install xserver-xorg-video-radeon
sudo apt-get install --reinstall libgl1-mesa-glx libgl1-mesa-dri xserver-xorg-core 
sudo dpkg-reconfigure xserver-xorg

sudo mv /etc/X11/xorg.conf /etc/X11/xorg.conf.bak
cd 
sudo Xorg -configure
sudo rm /tmp/.X0-lock
sudo cp xorg.conf.new /etc/X11/xorg.conf
sudo service lightdm start

 

Autant le dire tout de suite, je ne suis pas un expert du terminal: la liste de commandes s'apparente souvent pour moi à de la magie supercagifragilistique...

Du coup, j'ai testé la suite de commandes ci-dessus, destinées à stopper le serveur graphique, désinstaller les pilotes défectueux, régénérer le fichier de configuration et redémarrer le serveur...

Tout n'a pas fonctionné, notamment la reconfiguration et l'arrêt/redémarrage du serveur graphique. 

Toutefois, au final, ça m'a permis de retrouver mon bureau en mode graphique soft et je n'ai plus eu qu'à passer par l'écran d'accueil pour rétablir le bureau de Cinnamon normal.

 

On va voir à l'usage, j'aurai peut-être des surprises mais je mettrai à jour ce billet en cas de nouvelle galère

Réinstall de Linux Mint: mon pense-bête

Bon, j'en avais assez de rechercher toutes les pages successives pour ma réinstall, donc je me fais ma propre check-list des manips à faire quand je réinstalle linux Mint et je la mets à dispo si ça peut aider.

 

J'ai compilé des résumés de tutos de Timo ainsi que quelques autres glanés deci delà sur le net (les liens d'origine sont en fin d'article): cette page n'est pas là pour piquer les visiteurs des copains, leurs pages sont plus complètes...

 

Si j'en ai oublié, je complèterai au fur et à mesure.

 

1- Backup éventuel des données

Bon, ben copier-coller le dossier home dans une partoche à part, comme ça j'oublie rien

 

Pour mémoire, les chemins de configs de logiciels:

Thunderbird 

 : ~/.thunderbird : on copie le dossier de profil et le fichier profiles.ini.

Firefox 

 : ~/.mozilla

Chromium 

 : ~/.config/chromium

Sublime text 

 : ~/.config/sublime-text-3

Transmission 

 : ~/.config/transmission

Filezilla 

 : ~/.filezilla

 

2-Install particulière: SSD + /home à part

Au lieu de faire une installation automatique de base, je passe par l'option «autre chose» pour pouvoir spécifier le disque dur contenant linux et une partition différente pour y placer le /home.

Lorsqu'on choisit la partoche en question, on choisit le système de fichiers EXT4.

Ensuite on choisit la partoche de swap en la sélectionnant (ou en la créant) et en lui donnant le type «swap».

La suite est la même que pour l'install habituelle.

A noter que si on veut se passer de swap, il suffit de ne pas choisir de partoche de ce type, apparemment...

 

3-Changement du DNS 

Merci à Timo (encore ) pour le tuto original (voir section sources) que je me résume ici:

 

 

sudo apt-get install unbound

 

Puis dans les paramètres réseau sélectionner les options de la connexion, puis l'onglet ipv4:

 

sudo sed -i 's/dns=dnsmasq/#dns=dnsmasq/g' /etc/NetworkManager/NetworkManager.conf
sudo service network-manager restart
sudo service unbound stop
sudo /etc/init.d/dns-clean restart
sudo unbound -c /etc/unbound/unbound.conf
sudo unbound-anchor -a "/var/lib/unbound/root.key"
sudo service unbound start

 

4-Changement des dépôts

 

Dans les sources de logiciels

 

 

Puis:

sudo aptitude update && sudo aptitude safe-upgrade

 

Dans la foulée, empêcher les paquets en cache sur le disque:

sudo sh -c "echo 'Dir::Cache \"\";\nDir::Cache::archives \"\";' >> /etc/apt/apt.conf.d/02nocache"

 

4-Installation de logiciels

 

Ajout du dépôt de btsync & Jdownloader:

sudo add-apt-repository ppa:tuxpoldo/btsync
sudo add-apt-repository ppa:jd-team/jdownloader
sudo apt-get update

 

 

Installation des logiciels:

sudo aptitude install audacity compiz compizconfig-settings-manager compiz-fusion-bcop compiz-plugins-default compiz-plugins-extra compiz-plugins-main compiz-plugins-main-default smart-notifier gsmartcontrol ntfs-config apache2 php5 libapache2-mod-php5 php5-gd php5-sqlite sqlite mysql-server mysql-client php5-curl virtualbox-4.3 gimp-data-extras  gimp-plugin-registry gimp-texturize gimp-gap opera gnome-do unetbootin dconf-tools gnome-tweak-tool nautilus-open-terminal adobe-flashplugin calibre curlftpfs openssh-server gparted gpart btsync-gui pinta numlockx filezilla djmount jdownloader

 

 

6- optimisation pour le SSD

Réduire la fréquence d'écriture des partitions

sudo gedit /etc/fstab

Changer la ligne pour ajouter noatime (pour éviter les modifications de dernier accès au fichier)

UUID=57480a3f-e7db-4a5e-9fca-7df45f5a7d9d / ext4 defaults,noatime,errors=remount-ro 0 1

Placer les fichiers temporaires en mémoire vive

Comme je me fous des journaux log

sudo gedit /etc/fstab

Ajouter les lignes suivantes:

tmpfs      /tmp            tmpfs        defaults,size=1g           0    0
tmpfs /var/log tmpfs defaults,nosuid,nodev,noatime,mode=0755,size=5% 0 0

 

Gérer le swap 

On le vire carrément

sudo gedit /etc/fstab

Commenter la ligne suivante en ajoutant «#»:

#UUID=bd746caf-bd0c-4649-baa7-d680bb91a6d0 swap swap defaults 0 0

 

Ou alors on en limite l'utilisation

sudo gedit /etc/sysctl.conf

Ajouter à la fin

vm.swappiness=0
 

7- Configs diverses

 

Changement de la touche Compose permettant de taper les caractères espagnols:

clavier > Agencement du clavier > Options > Position de la touche compose:

 

 

Ensuite, les caractères sont accessibles par

  • Compose puis apostrophe (touche 4 du clavier avec l'accolade en alt) puis la touche à accentuer
  • Alt + ?/! => ¿/¡
  • Compose puis alt+~ puis n => ñ 

 


Configuration de PHP

Php.ini :

sudo xed /etc/php/7.0/apache2/php.ini

Modifier les valeurs suivantes:

post_max_size = 20M
upload_max_filesize = 1000M
error_reporting = -1
display_errors = On

 

Apache2.conf: limiter le nombre de processus & activer le mod_rewrite

sudo a2enmod rewrite
sudo xed /etc/apache2/apache2.conf

Ajouter les lignes suivantes:

 

<IfModule mpm_prefork_module>
StartServers          2
MinSpareServers       1
MaxSpareServers       3
MaxClients           12
MaxRequestsPerChild   3
</IfModule>

<IfModule mod_rewrite.c>
RewriteEngine On
</IfModule>

Puis relancer apache.

sudo service apache2 restart

 


 

Déplacer le var/www vers ~/www

mkdir ~/www
mkdir ~/www/html
sudo chmod 777 ~/www
sudo mv /var/www /var/www_old
sudo ln -s ~/www /var/www

Puis relancer apache.

sudo service apache2 restart
 

En cas de soucis d'écriture des fichiers log, éditer les fichiers en question:

sudo gedit /etc/apache2/conf-enabled/other-vhosts-access-log.conf
sudo gedit /etc/apache2/apache2.conf

Pour y remplacer le chemin vers les logs par celui du nouveau www par exemple (ou un sous-dossier logs) : c'est peut-être pas le plus propre, mais ça a marché pour moi

 

Et pour l'erreur «Could not reliably determine the server's fully qualified domain name»

sudo gedit /etc/apache2/apache2.conf

et ajouter 

ServerName localhost

 


Forcer le pavé numérique au démarrage

Si c'est dispo et que ça marche, dans les préférences de la fenêtre de connexion:

 

Sinon, ouvrir les applications au démarrage, ajouter une commande:

/usr/bin/numlockx on

Ensuite éditer le fichier /etc/mdm/Init/Default

sudo gedit /etc/mdm/Init/Default

Ajouter le code suivant:

if [ -x /usr/bin/numlockx ]; then
exec /usr/bin/numlockx on
fi

 

Voir le contenu des serveurs Upnp du réseau: configurer djmount

On crée le dossier média et monte le client Upnp.

sudo mkdir /media/UPnP
sudo chmod 777 /media/UPnP
djmount /media/UPnP

Puis on lance le mount au démarrage:

 


Sources:

 

Méditation et apaisement (et nichons)

 Il y a quelques temps (le 24 janvier 2013 à l'occasion d'un post sur l'inspiration) Sam nous confiait qu'il pratiquait la méditation (ce qui nous fait un autre point commun ). 

Je me suis dit qu'il avait parfaitement raison: il est très dificile de parvenir à appaiser ses pensées et à fortiori de les faire cesser complètement...

En espérant qu'il nous fera partager sa méthode dans un de ses articles de vulgarisation dont il a le secret, je vous donne la mienne, qui vous permettra de vous concentrer plus efficacement et plus rapidement et qui vous évitera de passer à tabac un proche qui vient vous harceler quand vous vouliez être seul

 


Tout d'abord, méditer n'est pas forcément un truc NewAge de mec souple des genoux abonnés à Secte magazine... Méditer c'est surtout forcer son esprit à se mettre en repos, entrer dans le calme: en quelque sorte, c'est mettre son esprit en veille.


Vous n'avez pas l'impression de ne jamais vous reposer ? Si ?

Nous avons tous des timings serrés, des délais, des minutages implacables qui nous forcent à rester en éveil intellectuel et nous sollicitent en permanence, parfois pour effectuer plusieurs tâches à la fois en nous obligeant à ajouter une organisation logistique digne de la Nasa à des problèmes déjà ardus à résoudre.

En ce moment même, je rédige cet article en préparant le repas, mettant la table, surveillant les petits et réfléchissant à un projet que je posterai dans un (proche ?) avenir...

Le vidage de tête peut vous être d'un grand secours !


Méditer dans quel but ?

  1. Apprendre à "forcer" sa concentration quel que soit l'environnement et les conditions,
  2. Se concentrer plus rapidement et plus efficacement,
  3. Se détendre et lutter contre le stress, l'énervement, l'agitation, l'angoisse par des exercices simples et réalisables dans toutes situations.
  4. Entrer dans la tranquillité et trouver le sommeil (déconnecter son cerveau au moment de se coucher)
  5. Prendre du recul sur une situation, s'extraire du moment présent pour y revenir avec un oeil neuf et posé.

Comment s'y prendre ?

 1- Respirer:

La base de la méditation, comme dans le sport ou la gestion de la douleur, c'est la gestion de la respiration
Installez-vous confortablement assis et commencez par respirer profondément et naturellement sans prendre de grandes amplitudes respiratoires.
Il faut se concentrer sur son rythme et prendre conscience de l'air qui entre et sort. En fait, il s'agit surtout de penser à un truc qui ne requiert aucune fonction intellectuelle.

 

 2- Détendre TOUS ses muscles:

L'étape suivante n'est pas si facile qu'on pourrait le penser. C'est lorsqu'on tente de se détendre complètement qu'on prend conscience de la tension de chaque muscle, un peu comme lorsqu'on cherche à diminuer le bruit produit par un ordinateur: quand on a réduit le bruit des ventilos, on se rend compte de celui du disque dur

On va donc focaliser son attention sur chaque muscle qui reste tendu, jusqu'à se sentir bien.

 

 

 

 

 3- Ne formuler aucune pensée:

Voilà sans doute l'exercice le plus difficile lorsqu'on n'y est pas habitué: parvenir à ne formuler aucune pensée...

Pour ma part, j'ai eu le bonheur de croiser au cours de mes études un excellent professeur qui, en plus d'être très professionnel et dévoué, pratiquait lui-même la méditation. 

Il m'avait donné un truc destiné à se vider des tensions avant un oral et pour se mettre aux révisions sans états d'âme. 

Avec l'habitude, ce petit truc permet de pratiquer une sorte de méditation "express" en quelques minutes et se reconcentrer, se détendre, évacuer la tension ou faire une pause réellement efficace.

Fermez les yeux et imaginez un 8 allongé (oui, un signe infini, oui) et parcourez-le mentalement. focalisez sur un point et faites suivre à ce point le parcours du 8. 

Quand vous parvenez à le faire et que vous sentez et voyez le 8 distinctement vous pouvez corser l'exercice de plusieurs façons:

1- complexifier la forme à loisir: parcourez une fleur à 4 pétales, puis 8 puis 16 etc.

2-  faites la tourner sur son axe dans le sens des aiguilles d'une montre (ou à l'envers)

3- Quand vous y arrivez bien, faites-la tourner dans l'espace: comme une pièce de monnaie en toupie. C'est très dur mais on en vient à se concentrer sur une chose futile qui ne requiert aucune fonction intellectuelle et au final qui vous absorbe.

 


 

En conclusion

Cette méthode fonctionne extrêmement bien sur moi: je parviens à atteindre très vite au état de concentration efficace et un  lâcher prise bienfaiteur (j'appelle ça me remettre à zéro)

Bien entendu, chacun peut développer ses propres trucs pour obtenir un résultat identique: la gym, la natation, le footing, la contemplation d'un paysage, la marche à pied, le cul... (c'est vrai que pour cesser toute pensée formulée, une bonne grosse paire de nibards est très efficace aussi !  (et c'est instantané ! )

 

Quelques témoignages en comm ?

Salut les copains

 

 

Guitare: le vieux fou d'youtoub qui poutre du tuto

Pour ceux qui pigent l'espagnol (les autres vous pouvez aller voir ne serais-ce que pour l'extravagance de ce personnage) je vous conseille les tutos vidéo sur la chaine de ce prof de musique.

Il cumule tout ce qu'on aime chez un prof:

  • il est CLAIR (même pour les trucs pas évidents genre comprendre le sus4)
  • il est doué dans sa branche
  • il utilise des trucs mnémotechniques
  • et... il est marrant ! Mais vraiment marrant

 

Voilà un gars qui ne se prend jamais au sérieux tout en véhiculant un vrai contenu...

Je vous conseille tout particulièrement l'exercice de main gauche "efecto araña" (l'effet araignée)...

Vous vous surprendrez à tenter de le faire en cachette plusieurs jours durant après le visionnage ;)

Quelques exemples ici sinon, sa chaine, c'est par là > Moyatakotka

el efecto araña

 


 

l'accord sus4


 

 

retrouver les accords d'une chanson


Le cuistot du dimanche: la quichauchou :P

Bon, c'est vrai qu'en ce moment, je poste un peu n'importe comment, mais ceux qui pratiquent l'élevage d'enfants savent qu'on ne dispose que du temps qu'ils nous laissent...

Ceci dit, quand votre moitié vous demande d'un air inquiet "qu'est-ce qu'on mange ce soir ?", il est toujours possible de lui répondre:

 

-"une tarte dans ta gu quiche au chou romanesco"

Alors, c'est vrai qu'il faut avoir un chou romanesco... mais c'est jouable, non ?

 

En plus du chou, il te faudra

  • 4 oeufs,
  • un grand verre de lait ou une briquette de crème fraiche (meilleur ),
  • des dés de jambon
  • du fromage rapé (deux bonnes poignées)
  • une pâte feuilletée (ben oui)

 


En premier lieu, on retire les feuilles du chou et on le lave. Ensuite, on le cuit à la vapeur comme ça. 

Pour les noobs de la cocotte, il ne doit pas avoir les miches dans la flotte, le chou ; on met de l'eau, on met le panier sur le support et on ferme la cocotte (avec le chou DEDANS, hein...). 

Quand ça pchitte depuis 7-8 minutes, c'est ok.


 

Pendant que notre pote le chou est au hammam, on prépare la pâte feuilletée:

On l'étale, centrée, dans un moule à large bords, parceque la quiche, ça monte

On n'oublie pas de piquer la pâte pour éviter que les bulles elles viennent

 

 

 


 

 

 

 

On prépare le mélange oeufs + lait puis on y ajoute le fromage rapé et le jambon
Si t'as pas de jambon en dés ou en allumettes, coupes en de fines lamelles  ...   

 

A l'aide d'une grande cuillère, on prélève du mélange (surtout du fromage+jambon) qu'on dispose sur le fond de la pâte.

On réserve une partie du mélange pour recouvrir le chou.

On dispose les morceaux de chou qu'on aura découpés pour ne garder que les têtes, partie coupée vers le bas.

Puis on recouvre du reste de mélange et on enfourne à environ 200° pour un certain temps (qui dépend de ton four, tout cuisinier sait ça ) mais bon, compte quand même sur 40 à 50 minutes en jetant un oeil  de temps en temps.

Si ça à l'air de trop cuire sur le dessus, utilise le bon vieux truc de la feuille d'alu posée sur le moule.

 

 

La vache, tout ça pour une quiche... J'ai cru que t'en finirais jamais.

En plus, il étend à la cuisine ses talents de captain obvious du php...

 

Dites, vous voudriez pas vous éloigner dans le soleil couchant  sur une musique d'harmonica ?
Si vous ne disposez pas d'un harmonica, c'est pas grave, vous pouvez toujours prendre mon pied au cul...

Fil RSS des articles de cette catégorie