Avis sur la série The Mandalorian (2019) - Désert créatif - SensCritique

La vache, ne regardez pas the book of Boba Fett alors...

Pour the mandalorian, que j'ai bien aimé alors que j'ai été très réservé sur les films starwars, j'ai plusieurs arguments:

la cohérence ?! et alors ?!

On se fout de la cohérence de l'univers star wars depuis si longtemps que ça n'est plus du tout un argument pour rejeter une création dans ce contexte narratif. Pire, l'univers star wars n'a JAMAIS été cohérent et on s'en foutait dès le début: certains robots bipent - obligeant les gens à apprendre leur «langage» - alors que d'autres parlent parfaitement, par exemple. OSEF ils ont des sabres lasers ! o/

une affaire d'ambiance

Comme dirait Alexandre Astier à propos des dialogues: «il faut que ça sonne» A mes yeux, c'est le point fort du mandalorian: l'ambiance et les dialogues, la façon de filmer - comme un western moderne (cf le premier épisode de la saison 1)... Le scénar n'est pas cohérent ? OSEF, il est classe, parle peu, a une rigueur morale qui pourrait servir de fil à plomb... C'est un chevalier moderne.

Côté ambiance, c'est une série qui assure le show: le travail sur les décors, les armes, les personnages, la musique... ça fonctionne bien et on reste dedans sans avoir envie de consulter les notifications de son portable.

le bébé yoda

La série tient par le bébé Yoda et sa relation avec Mando... Oui. Et alors ?! Le coup du bébé mignon, c'est quand même pas la première fois qu'on nous le fait et ça marche à chaque fois. Si on est un peu logique, le bébé Yoda était le meilleur choix de bébémeugnôn compte tenu de l'aura de mystère autour de Yoda, seul de son espèce.

En plus, ça prend une nouvelle perspective en transformant progressivement Mando en Papa malgré lui. De Bounty Killer sans état d'âme il devient chevalier et c'est à bébé yoda qu'il le doit.

c'est manichéen

Heuuu, vous êtes certains de vouloir la tenter celle-là ?! Vous voulez dire que le reste de la franchise starwars n'est pas manichéen ? Rien que l'idée du côté lumineux et du côté sombre, hein... Pis les méchants façon nazis avec leur Goebbles asthmatique... Non, vraiment, c'est schématique, manichéen, c'est assumé... et OSEF aussi, je pense.

«Digression pas très utile»

Oui, pas utile, en effet... comme la totalité de la série «moderne» en fait. Des épisodes successifs dans lequel le facepalm constitue le fil rouge narratif.

«Héros pas créatif, c'est Boba Fett avec un swap couleur,»

OMG, on n'a pas du regarder le même lol... Ben regardez donc the book of Boba Fett justement... Mando = Boba...?! LOL

«Le coup des trackers c'est une arnaque intellectuelle »

Oui, bien sûr que c'est bidon... comme les sabres laser et tout le tintouin... Rien n'est technologiquement viable, logique ou cohérent. So what ?! Si ça te fait sortir de l'histoire, je comprends même pas comment tu as pu voir le reste.

En un (ou deux) mots

Je vais pas lire tout le reste, parce que j'ai pas le temps, mais je résumerai ma pensée en disant que ces arguments ne devraient pas condamner The mandalorian car sinon, il faudrait condamner l'ensemble de la franchise...

The book of Boba Fett

Si vous voulez condamner une série, regardez Boba Fett: on dirait le dernier clone de Michael Keaton dans Mes doubles, ma femme et moi: le clone du clone tout pété génétiquement. Alors là, oui, je dirais que Boba Fett c'est un Mando raté avec un swap de couleurs. (#trollgratuit)

Acteurs navrants, esthétique sous acid, effets spéciaux dignes d'un film de Pierre Richard... Boba est dépourvu de charisme, ridicule tant il se la pète en accusant sans contestation possible ses soixante piges... Il joue comme un caïd violent alors qu'il cherche à tout résoudre sans l'être.

C'est d'ailleurs la seule chose qui sauve cette série consternante: le personnage principal refuse de régner par la peur et la violence, quitte à ce que ce soit plus difficile. ça change carrément de tout le reste.

Via https://www.sammyfisherjr.net/Shaarli/

Boston Dynamics on Twitter: Parkour is the perfect sandbox for the Atlas team to experiment with new behaviors. Through jumps, balance beams, and vaults, we push Atlas to its limits to discover the next generation of mobility, perception, and athletic in

@ZeShaarli Si ça peut te rassurer, Boston dynamics postent les réussites mais aussi les échecs

https://www.youtube.com/watch?v=LV01pkm-Yms

Via https://shaarli.zeseb.fr/
Fil RSS des articles