Brexit : les premier migrants anglais arrivent en vue des côtes de Calais

Mouhouhaha

N'empêche, vu d'ici, c'est quand même kafkubuesque... (oui, ça n'existe pas, mais je néologise si je veux)

Je me demande quelle proportion d'anglais représente cette faction ultra brexit.

En gros une moitié est pour le brexit; disons encore une moitié de cette moitié est pour un brexit dur sans accord. Donc, en définitive, les anglais se couvrent internationalement de ridicule pour 25% de la population ?!

Via Liandri


Quand Bernard Henri Lévy, invité par la Radio Télévision Suisse, se fait satelliser en direct - Le bazar de mydjey

« Monsieur Lévy, j'ai juste une recommandation à vous faire, vous vous cherchez une stature de sauveur, de rédempteur.
Mais enfilez un gilet jaune, vous voulez combattre la dictature, enfilez un gilet jaune.
Allez prendre la tête d'une vraie manifestation, où on vous tirera dessus à balles réelles, fussent-elles en caoutchouc, vous ne risquerez que de perdre un œil. Et à ce moment là vous rentrerez enfin dans l'histoire comme vous rêvez de le faire, parce que jusqu'ici vous n'avez pu prendre que des tartes à la crème. »

Hashtag dansTaGueule



LES FOULARDS ROUGES : LA VRAIE FOULE HAINEUSE - YouTube

J'ai même pas eu la patience de regarder jusqu'au bout...
C'est à mon sens le problème d'arborer un «uniforme» de lutte: les connards s'en servent pour venir te faire chier quand t'es tout seul.

Après, la France compte une grosse partie de réacs...
surprise

Que les privilégiés :

  • s'accrochent à leurs privilèges,
  • veuillent obliger les opprimés à ne s'exprimer que selon les règles d'un jeu qui porte au pouvoir ceux qui maintiennent ces privilèges,
  • expliquent aux opprimés comment ils doivent lutter
  • et soient favorables à l'usage de la force quand c'est pour maintenir un «ordre public» de caste mais pas quand c'est dans le cadre de la lutte,

je ne vois pas en quoi c'est nouveau.

«la démocratie c'est dans les urnes, pas dans la rue !»
T'as raison vieux con suffisant: avec cette façon de penser, t'aurais pas de démocratie du tout pauvre tâche: t'aurais un roi tout puissant qui aurait droit de vie et de mort sur toi et ta famille... heureusement qu'il y en a qui sont allés gueuler dans la rue, à une époque, non ?!
Ceci dit, au 18ème siècle, tu aurais sans doute été du côté de la royauté, servile et réactionnaire comme tu l'es.



Fil RSS des articles de ce mot clé