Lettre ouverte de Philippe Torreton à Hamon et Mélenchon :

L'acteur appelle les deux candidats à l'élection présidentielle à unir leurs forces "afin de ne pas faire partie du club des couillons qui font perdre leur camp".

Et nous alors ? On fait quoi ? Nous qui ne faisons partie d'aucun fan club ? Nous, qui nous refusons à voter Macron dès le premier tour comme nous y invitent pourtant des gens sensés ? Nous qui sommes de gauche quoi que votre hauteur militante puisse en dire ? Que nous proposez-vous ?

On va s'enfiévrer pour une quatrième ou cinquième place ? Donnez-nous vos pilules alors, car à jeun il n'est pas certain qu'on y arrive.

J'ai bien une idée : quitte à perdre, autant voter pour vous deux, c'est-à-dire mettre vos deux bulletins dans notre petite enveloppe, un vote nul mais ne l'est-il pas déjà de toute façon.

Bien à vous,

Philippe Torreton

La rengaine du service militaire – Carnet de notes

Article très pertinent.

Ceci dit, je rigolerais de voir les troufions bornés qui géraient les appelés s'en prendre aux mômes d'aujourd'hui

Si ce con passe et qu'il fait ça, je me démerderai pour que mes enfants n'y aillent pas...
Le service militaire, c'est de la merde inventée pour faire entrer dans le rang et apprendre aux gens à obéir sans discuter: c'est un lieu d'où l'on a banni toute forme d'intelligence, érigé l'humiliation au rang de méthode pédagogique exclusive, où l'on récompense la médiocrité et où l'on apprend à ne rien faire de constructif sans se faire choper.




L'interdiction du portable à l'école, la réforme qui va tout changer - Le Blog de Cyrille BORNE

Je copiecolle mon commentaire ici:

Je ne peux que plussoyer vigoureusement: en plus, les élèves sont souvent mieux équipés avec leur smartphone que nous avec le matos du collège
Au mieux, je dispose de 4 PC de 2012, mais le reste consiste en une salle info mobile de plus de dix ans et il n'y a pas si longtemps, je faisais encore avec des pc sous win 98...
Interdire le portable au collège est une connerie de plus, autant sur le plan de son efficacité concrète qu'en ce qui concerne sa nocivité réelle: ce n'est pas l'outil qui est nocif, mais son utilisation (voire sa sur utilisation)

Il est en effet bien plus adroit, psychologiquement et techniquement, de l'utiliser avec eux que de le diaboliser de façon psychorigide.



Fil RSS des articles de ce mot clé