Au Zimbabwe, Robert Mugabe promet la libération d’un couple gay emprisonné, « quand l’un sera enceinte de l’autre ! »



Dieudonné y est encore considéré comme un artiste... wtf ?! Il ne perd jamais une seule occasion de cracher sa merde et de rappeler au monde qu'il est un connard qui soutient des ordures.
Son apparente démarche initiale, qui semblait être de tester la limite de la liberté d'expression, est devenue, à force d'obstination, au mieux de la bêtise pure et simple, au pire de la véritable provocation à la haine de l'autre. Tout ça pour désespérément continuer à exister dans les médias.

J'apprendrais aux infos qu'il s'est fait sauter dans un attentat, je ne hausserais même plus un sourcil.

Plus léger: j'adore la photo de titre

Via SebSauvage


Réponse à : La honte - Yosko.net

( et le billet de Zythom : https://zythom.blogspot.fr/2016/12/la-honte.html )

Deux témoignages à lire, ne serait-ce que pour se tester et voir où on en est dans sa propre existence...
De ces deux expériences, et de la mienne, je retiens plusieurs choses:

  1. on n'est pas tenu
    • d'être partout,
    • d'être irréprochables,
    • d'être fort en toutes circonstances,
    • de refouler ou masquer ses sentiments parcequ'un homme ne pleure pas
  2. on a le droit
    • de pleurer de temps en temps
    • d'en avoir marre
    • d'avoir des pauses, de ralentir, de remettre un peu à plus tard
    • d'être faible, voire parfois un peu lâche face à une situation qui angoisse
    • de dire «cette situation me fait peur»
    • de ne pas se sentir à la hauteur (ça me paraît même une qualité intellectuelle)
    • de dire «non»
    • de se sentir triste et de le dire, même si «on a tout pour être heureux»: on n'a pas à justifier sa tristesse...
    • de penser à soi et de se faire plaisir

      Combien de temps passons-nous à nous emmerder la vie en cherchant à obéir à des schémas dictés par le fait qu'on soit né masculin ou féminin ? (pour ma part, j'ai découvert que c'était BEAUCOUP plus que je ne l'aurais imaginé)


      En tout cas, le psy est toujours une bonne idée: il débloque des choses, il interroge de façon judicieuse (parfois, un simple «ha, tiens, pourquoi?» peut suffire à faire prendre conscience de l'aspect étonnant d'un fait qu'on tenait pour normal...) et il ne fait pas de mal: c'est un temps calme, centré autour de soi avec une personne objective, sans jugement et bienveillante.


      Et les potes aussi: sans remplacer le psy, ils permettent de dire beaucoup de choses et on sait qu'on sera écouté avec indulgence et soutenu...
      (d'ailleurs, c'est dommage qu'on soit éloignés: on aurait pu discuter de tout ça devant des trucs qui moussent... le cœur y est en tout cas)

      Bon courage...

Uber said it protects you from spying. Security sources say otherwise | Reveal - Liens en vrac de sebsauvage

Rien à ajouter à ce qu'à dit Seb, donc je cite:

Exemple type: des employés d'Uber ont accédé aux données clients (localisation, etc.) pour harceler d'ex-petites-amies, ou trouver des infos sur les stars (Beyonce).

Maintenant, réfléchissez bien: Combien d'entreprises ont des informations sur vous ?
Facebook ? Google (Android) ? Twitter ? Votre banque, etc.
Que savent-elles sur vous ? Vos déplacement quotidiens (lieus, heures), vos habitudes de consommation, la liste intégrale de vos amis, noms, prénoms, numéros de téléphone, email...
Maintenant, mentalement, essayez d'imaginer combien d'employés ont chacune de ces grosse boîtes. Et maintenant, cumulez le nombre de personnes.
Ça fait combien de personne qui ont accès, par exemple, à votre position GPS ?
Quelques dizaines de milliers ?
Ces personnes savent potentiellement où vous habitez, et quand vous êtes chez vous. Ils savent à quel magasin vous faites vos courses. Combien de temps vous y restez. Chez quels amis vous êtes allés, et quand. Et c'est archivé sur des années.

Et pourtant, les gens continuent de trouver tout ça super cool.
Mais le jour où vous tomberez sur un employé mal intentionné à votre égard, toutes les données que possède l'entreprise se retourneront contre vous.
Le jour où un gouvernement à tendance fasciste arrivera au pouvoir et fera plier une de ces entreprises pour livrer les données, ces données se retourneront contre vous.

Et se dire que ça n'arrivera pas est un totalement naïf.
C'est arrivé pour Uber. Pour Yahoo. Piraté et totalement siphonné par le gouvernement US. C'est même arrivé pour le fichier national de la police française (STIC), qui a été utilisé pour retrouver des personne et les harceler.

Alors à défaut d'avoir le contrôle de ces fichiers, agissez là où vous pouvez agir:

  • désinstallez les applications comme Facebook qui collectent en permanence votre position géographique et toutes vos données personnelles (liste d'amis, SMS, etc.)
  • arrêtez de publier tout et n'importe quoi sur les réseaux sociaux.
  • utilisez de préférence des logiciels libre.
  • utilisez des messageries sécurisées (Signal ! C'est super simple ! https://play.google.com/store/apps/details?id=org.thoughtcrime.securesms )

    Le pire, c'est que ça ne suffira dans doute pas, mais c'est déjà mieux que rien.

Top 20 des citations les plus profondes de Jean-Claude Van Damme | Topito

Il y en a des pas si mal que ça dedans
JCVD, ce génie incompris (mais bon, il faudrait qu'il fasse un effort de son côté, aussi )

  • "Si tu appelles une voyante et qu'elle ne décroche pas avant la sonnerie, alors raccroche"
  • "Tu as le droit de changer de signe du zodiaque, mais il faut que ta mère le sache vraiment d'avance"
  • "le sexe c'est comme la belote, si t'as pas un bon partenaire, t'as intérêt à avoir une bonne main!!!"
  • "si tu veux faire dix ans de moins, fais croire que tu as dix ans de plus"
  • "Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien."
  • "Mes autres prénoms sont Camille et François. J'aime bien Camille, non ? Ça fait "old fashion", tu trouves pas ? Ça respire le meuble de Provence !"
  • "Selon les statistiques, il y a une personne sur cinq qui est déséquilibrée. S'il y a 4 personnes autour de toi et qu'elles te semblent normales, c'est pas bon."
  • "J'adore les cacahuètes. Tu bois une bière et tu en as marre du gout. Alors tu manges des cacahuètes. Les cacahuètes c'est doux et salé, fort et tendre,comme une femme. Manger des cacahuètes, it's a really strong feeling. Et après tu as de nouveau envie de boire de la bière. Les cacahuètes c'est le mouvement perpétuel à la portée de l'homme"
  • "Moi, Adam et Eve, j’y crois plus tu vois, parce que je suis pas un idiot : la pomme ça peut pas être mauvais, c’est plein de pectine…"

Echanger ?

Un billet qui m'a intéressé à propos des différences entre les discussions réseau et les discussions irl, la courtoisie et la course à pied (vous comprendrez en lisant ).


J'ai également souvent ressenti l'impression que, si on avait été face à face, le ton et les mots auraient été bien différents... (je me souviens d'un certain commentateur github dont Cyrille se souviendra )

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10155614202438521&set=a.83321793520.71676.661973520&type=3 was blocked

Gros gros +1...


En ce mercredi, jour des enfants et après deux jours, 4 interventions et autant de débats autour du harcèlement devant des gamins aux yeux parfois rougis de larmes, une petite lettre s’impose :
Cher petit Hanouna,
Pardon pour le qualificatif de "petit", je ne cherche pas à mon tour à te faire passer sous les fourches caudines, mais juste à prendre un peu de hauteur et avec toi, ça va vite.
Si je me permets cette missive, c'est pour te rendre service et t'alarmer sur quelque chose que tu ignores peut-être. C'est vrai, sous les dorures parisiennes, tu n'as peut-être pas conscience des drames qui se nouent dans la vraie vie. Alors voilà, nous sommes quelques uns à travailler au quotidien ou ponctuellement sous les néons fatigués des collèges de la République pour tenter de soulager ce monde de sa pesanteur. Y'a du boulot. L'un des sujets récurrents sur lequel nous sommes appelés à intervenir, c'est celui du harcèlement. Ces humiliations répétées, cette petite torture psychologique, cette stigmatisation des individus perçus comme "faibles", ou pour une couleur de peau, de cheveux, une corpulence, une origine ou une confession. Cette violence verbale ou physique qui, au mieux, peut foutre en l'air une scolarité et, au pire, pousser un scolaire à se foutre en l'air. Tu commences à voir où je veux en venir, petit roi du paf. C'est que tu es très regardé par cette population influençable de collégiens.
Et nous, comme les néons, nous sommes usés et fatigués de constater que tout le travail de fond que nous faisons est sapé par un individu qui n'a peut-être pas conscience que, ce qu'il fait en direct dans son studio parisien, a des conséquences directes dans les cours de recrée et sur les vies des enfants. Parce que les "harceleurs" en culotte courte nous font les mêmes réponses que toi, adulte mature : "c'est pour rire". La même réponse que ceux qui ont poussé cette gamine au suicide ou cet autre enfant à s'immoler par le feu.
Et tout ce que tu fais impunément contribue à banaliser le harcèlement, le tout légitimé par ton chroniqueur sous emprise et contrat de travail. Alors que tu tires le cerveau de nos chères têtes blondes ou brunes vers le bas (bas) est une chose, mais que tu attises la bêtise et la haine en est une autre. NON, humilier quelqu'un même "pour rire" ce n'est pas normal. Et embrasser une fille ou un garçon sans son consentement non plus.
À surenchérir en permanence pour bouffer de l'audimat et vendre du temps de cerveau disponible, tu me fais penser à ces politiques en mal d'exposition médiatique qui cherchent la petite phrase pour exister, avec parfois des conséquences désastreuses dans les quartiers. La question que je me pose pour eux comme pour toi, c'est : est-ce que vous les ignorez ces conséquences ou est-ce que vous vous en foutez ? Est-ce que la vie d'un gamin vaut moins que le prix de l'espace publicitaire pour vendre un paquet de chips ?
Bref, pour employer le jargon que tu t'obstines à utiliser pour essayer de rester proche de ta "cible", le teubé c'est bien toi, et ouais c'est peut-être pour rire, Hanouna, mais en fait, bah c'est pas drôle




Fondant au chocolat vegan, ultra-simple… et tellement fondant ! – Vegactu

Je copicolle:


Ingrédients

  • Une tasse de compote de pomme
  • Une demi-tasse de sucre
  • 3/4 de tasse de farine
  • Une tablette de 200g de chocolat
  • Une cuillère à café de levure chimique
  • Une pincée de sel


    Préparation :


  • Préchauffer le four à 180°.
  • Faire fondre le chocolat (idéalement au bain-marie, sinon au micro-ondes).
  • Pendant ce temps, mélanger la farine, le sucre, la levure et le sel au fouet.
  • Dans un autre saladier, mettre la compote. Y incorporer le chocolat fondu, mélanger. Y incorporer le « sec » (mélange farine + sucre + levure + sel) progressivement en mélangeant à la cuillère.

  • Facultatif : si vous êtes gourmands, ajoutez selon vos envie ou l’état de vos placard des noisettes, noix de Grenoble ou noix de cajou, des raisins secs…

  • Huiler un moule (idéalement un moule dont le tour se déclipse), y verser le mélange, enfourner.
  • Bien surveiller le temps de cuisson ! Un quart d’heure à 20 min grand maximum selon les fours, ne vous oubliez pas devant votre série préférée !
  • Quand le dessus du gâteau n’est plus brillant, mais mat, enfoncer un couteau : il doit ressortir légèrement humide encore, pour conserver la texture fondante souhaitée.
    Via Le petit bazar du Panda Roux


НotеI Califоrnia - Igor Presnyakov - YouTube

J'aime bien Igor Presnyakov: il joue la ligne mélodique + l'accompagnement... j'ai envie de dire «Monsieur»

Pour des perfs pas mal aussi:
http://warriordudimanche.net/article0066/quatre-mains-et-une-guitare
http://warriordudimanche.net/article0070/raiden-techno-guitare-acoustique-le-morceau-qui-bouge
http://warriordudimanche.net/article0132/toujours-plus-vite-toujours-plus-fort

Asseyez-vous d'abord...

Via Bill2's Links


http://rue89.nouvelobs.com/rue69/2016/11/30/allo-ivgnet-veux-avorter-comment-senerver-toute-seule-265784

Renseignement sur l'IVG : 0 800 08 11 11 (du Lundi au Samedi de 9h à 20h, le Lundi jusqu'à 22h) ivg.gouv.fr

Je suis d'accord, je cite et je diffuse

Une députée de "Les Républicains" a fait le test de se mettre dans la peau d'une femme se renseignant sur l'IVG aujourd'hui.
Et (du coup ?) elle soutient le projet de Loi du gouvernement sur la pénalisation des sites antiavortement se présentant comme site d'information.
Pourquoi ? Parce que ce que font les antiavortements n'est pas du ressort de la liberté d'expression, mais s'apparente totalement au délit d'entrave à l'IVG dans le monde (fatalement numérique) d'aujourd'hui.
Ces sites sont un poison, un danger, un déni du droit des femmes. Ce que font les antiavortements par ces méthodes est dégueulasse, de la manipulation, absolument ignoble. Profiter de personnes en situation de faiblesse ou de détresse pour les convaincre, et prétendre par là "protéger l'intérêt supérieur de l'enfant" est à gerber.
Le seul site qui devrait être consulté sur les droits et l'information médicale concernant l'IVG est ivg.gouv.fr (facile à se souvenir). On y trouve toutes les informations sur l'interruption volontaire de grossesse, ses implications médicales, les différentes contraception d'urgence (et démarches d'urgence en cas de rapport potentiellement à risque et non-protégé), les droits, etc.
Il y a aussi un numéro vert, totalement anonyme et gratuit, le 0 800 08 11 11 (du Lundi au Samedi de 9h à 20h, le Lundi jusqu'à 22h).
Vous pouvez aussi consulter votre centre de planification familiale près de chez vous : http://ivg.social-sante.gouv.fr/les-centres-de-planification.html
Et vous pouvez aussi diffuser ces informations un maximum, pour que des personnes ne tombent pas dans le piège.

Via LapinMasqué

30 Questions à Poser à Votre Enfant à la Place de

J'aime bien les questions

  1. Qu’est-ce que tu as mangé à midi ?
  2. Est-ce que tu as vu quelqu’un se mettre les doigts dans le nez ?
  3. À quel jeu as-tu joué pendant la récré ?
  4. Quelle est la chose la plus drôle qui te soit arrivée aujourd’hui ?
  5. Est-ce que quelqu’un a fait quelque chose de super gentil pour toi ?
  6. Quelle est la chose la plus gentille que tu aies faite pour quelqu'un aujourd’hui ?
  7. Qui t’a fait rigoler aujourd’hui ?
  8. Quel instituteur (ou institutrice) survivrait à une attaque de zombies ? Pourquoi ?
  9. Qu’est-ce que tu as appris de nouveau aujourd’hui ?
  10. Qui a apporté le meilleur goûter aujourd’hui ? Qu’est-ce que c’était ?
  11. Quel défi as-tu relevé aujourd’hui ?
  12. Si l’école était un manège, lequel serait-elle ? Pourquoi ?
  13. Comment noterais-tu ta journée à l’école, de 1 à 10 ? Pourquoi ?
  14. Si un de tes camarades pouvait remplacer le maître ou la maîtresse pour une journée, qui choisirais-tu ? Pourquoi ?
  15. Si tu avais la chance d’être l'instituteur (ou l'institutrice), quelle matière aimerais-tu enseigner ?
  16. Est-ce que quelqu'un t'a énervé aujourd'hui ?
  17. Qui aimerais-tu avoir comme ami(e) que tu n’as pas encore? Pourquoi?
  18. Quelle est la règle la plus importante de ton maître / ta maîtresse ?
  19. Quelle est la chose la plus amusante à faire pendant la récré ?
  20. Est-ce que ta maîtresse / ton maitre te rappelle quelqu’un que tu connais ? De quelle manière ?
  21. Raconte-moi quelque chose que tu as appris sur un de tes amis aujourd’hui.
  22. Si des extra-terrestres débarquaient dans ton école et enlevaient des enfants, qui aimerais-tu que ce soit ?
  23. Qu’est-ce que tu as fait aujourd’hui qui a été utile ?
  24. Quand est-ce que tu t'es senti le plus fier de toi aujourd’hui ?
  25. Quelle a été la règle la plus difficile à respecter aujourd’hui ?
  26. Quelle est la chose la plus importante que tu aimerais apprendre avant la fin de l’année scolaire ?
  27. Quelle personne dans ta classe est ton exact contraire ?
  28. Quel endroit dans la cour est le plus amusant ?
  29. Quelle activité aimerais-tu maîtriser cette année ?
  30. Est-ce qu’il y a des enfants qui ont du mal à suivre les règles dans ta classe ?
    Via Bill2's Links


Fil RSS des articles de cette catégorie